Accueil du site > Colloque « La recherche, une passion, des métiers : (...) > Programme du colloque > Conférence : « L’histoire du CNRS » > Les conférenciers




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Les conférenciers

Denis Guthleben

Denis Guthleben, 32 ans, est attaché scientifique au Comité pour l’histoire du CNRS. Il a soutenu sa thèse en mars 2007 au sein de l’Institut Pierre Renouvin d’histoire des relations internationales (université de Paris 1-CNRS). Cette recherche, portant sur l’image des États-Unis à la télévision française, a reçu la mention du prix de l’Inathèque de France et a été publiée sous le titre : Sont-ils fous ces Américains ? (INA-Éditions du Bord de l’Eau, septembre 2008).

Il est l’auteur de plusieurs articles sur les relations internationales, dont les plus récents portent notamment sur les conflits dans les Balkans (« La couverture médiatique des conflits dans les Balkans », Questions internationales, juillet-août 2008), sur la présidence de Franklin Roosevelt (« Franklin D. Roosevelt : l’unité ou la mort », L’unité réinventée, Ellipses, octobre 2008) et sur les attentats de septembre 2001 (« 11 septembre 2001 : la terreur en direct », Terres Promises, Publications de la Sorbonne, décembre 2008).

Parallèlement à ses recherches sur les relations internationales, il a rejoint en novembre 2002 l’équipe du Comité pour l’histoire du CNRS. Après avoir préparé un rapport sur l’image du CNRS dans les médias depuis sa création en octobre 1939, il a rédigé l’ouvrage sur l’histoire du Centre, publié à l’occasion du 70e anniversaire de l’organisme (Histoire du CNRS de 1939 à nos jours. Une ambition nationale pour la science, Armand Colin, octobre 2009).

Il a également écrit de nombreux articles sur l’histoire du Centre, consacrés par exemple aux périodes de l’Occupation et de la Libération (« La participation du CNRS aux recherches de guerre à la Libération », La revue pour l’histoire du CNRS, mai 2006 ; « Les "questions juives" au CNRS, 1940-1944 », Les Cahiers de la Shoah, 2009) ou aux recherches sur l’énergie solaire (« Coup de soleil au CNRS », La revue pour l’histoire du CNRS, n° 17, été 2007).

Il s’est efforcé de promouvoir le CNRS et son histoire en intervenant dans les médias et lors de plusieurs journées d’études, séminaires ou colloques organisés par l’université de Paris 1, l’Institut historique allemand, le lycée Louis le Grand ou l’université de Paris 4.