Accueil du site > Colloque « La recherche, une passion, des métiers : (...) > Programme du colloque > Le dialogue science/société > Les intervenants




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Après des études au lycée Janson de Sailly à Paris, Jean-Claude Lehmann entre à l’École normale supérieure (ENS) en 1959. En 1963, il devient attaché de recherche du CNRS au laboratoire de physique de l’ENS puis, après l’obtention du doctorat ès sciences en 1966, chargé de recherche du CNRS jusqu’en 1969. Il est ensuite nommé maître de conférences à l’université Paris 6, puis professeur titulaire de physique en 1971. Il a effectué tous ses travaux de recherche entre 1961 et 1981 au sein du Laboratoire de spectroscopie hertzienne de l’École normale supérieure (Laboratoire Kastler Brossel). Il compte à son actif, plus de 60 publications, et de nombreuses conférences invitées, sur l’orientation nucléaire par pompage optique, la dynamique moléculaire et les phénomènes de prédissociation.

De 1981 à 1988, Jean-Claude Lehmann, est directeur scientifique du CNRS, directeur du département mathématique et physique de base, puis rejoint en 1989 le Groupe Saint-Gobain comme directeur de la recherche, où il restera jusqu’en 2005. Il est l’auteur de nombreuses publications et conférences sur le verre, les matériaux, et la stratégie de recherche et d’innovation.

Vice-président du Conseil supérieur de la recherche et de la technologie (1997-1999) et du Conseil supérieur de la recherche (1998-1999), Jean-Claude Lehmann a été tour à tour président du Conseil scientifique de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, membre du Conseil d’administration de l’École polytechnique, président du Comité d’orientation du pôle universitaire lyonnais, membre du Conseil d’administration de l’Institut Pasteur (jusqu’en 2005), et président de l’Académie des technologies (2003-2004).

Jean-Claude Lehmann est actuellement membre du Conseil d’administration du CNRS, membre du Conseil d’administration de l’université de Nancy 1, membre du Conseil scientifique de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques et membre du Conseil d’orientation stratégique de l’Agence nationale de la recherche.

Officier de la Légion d’Honneur en 1999, Jean-Claude Lehmann a reçu la médaille d’argent du CNRS en 1978 et le prix à la mémoire des physiciens morts en déportation, décerné par l’Académie des sciences en 1977.

Jean-Claude Lehmann
Directeur de la recherche du groupe Saint-Gobain de 1989 à 2005