CNRS HEBDO

À l'affiche

Depuis l'incendie de Notre-Dame en 2019, le chantier de rénovation se poursuit et la cathédrale est le théâtre d’une gigantesque enquête scientifique. Découvrir le film : À Notre-Dame, les matériaux livrent leurs secrets.

À la une

Antoine Aiello, Nora Dempsey, François Jérôme et Amanda Silva Brun : lauréats 2021 de la médaille de l'innovation du CNRS

Leurs recherches exceptionnelles ont conduit à des innovations marquantes dans les domaines de l’ingénierie écologique, les procédés de synthèse de micro-aimants haute performance, la chimie durable et le développement de thérapies innovantes pour la médecine régénérative.

En Arizona, création du premier International Research Center

Le CNRS et l’Université d’Arizona ont signé ce 14 avril un accord de partenariat marquant la création du tout premier International Research Center de l’organisme autour de la recherche environnementale et spatiale et des sciences des données.

Vie institutionnelle haut de page

Un partenariat en sciences humaines et sociales avec l’université d’Oxford

Le CNRS, l'université de Paris et l'université d'Oxford ont mis en place Paris Oxford Partnership «POP», un partenariat stratégique en sciences humaines et sociales pour la période 2021- 2023.

Le CNRS et Imperial College London consolident leur partenariat

La seconde campagne du programme de doctorats conjoints entre le CNRS et Imperial College London vient d’avoir lieu avec 6 projets de recherche conjoints sélectionnés en mathématiques, physique et chimie, permettant le recrutement de 12 doctorants.

Un partenariat entre le CNRS et l'université de Nantes

Le CNRS et l’université de Nantes ont signé une convention de partenariat qui implique 9 des10 Instituts du CNRS.

Au CNRS, 50 ans de recherche en physique nucléaire et en physique des particules

À l'occasion des 50 ans de l'Institut national de physique nucléaire et de physique des particules du CNRS (IN2P3), Reynald Pain, son directeur, revient sur les accomplissements et les projets de l’institut.

Sésame fait peau neuve

Totalement repensé graphiquement, avec une interface plus moderne et épurée, découvrez le nouveau site de Sésame, outil de gestion des accès informatiques et des mots de passe Janus.

Europe et international haut de page

Les newsletters du CNRS

Innovation et relations avec les entreprises haut de page

CNRS, la lettre innovation d'avril

Les dernières actualités de la valorisation et de l’innovation au CNRS sont parues.

Focus sur le programme de prématuration

Le CNRS a mis en place un programme de prématuration pour détecter et soutenir les projets de recherche porteur des innovations les plus prometteuses. En 2020, 58 projets innovants répartis sur tout le territoire français ont été sélectionnés, gage de la richesse des recherches conduites dans ses laboratoires.

Des entrepreneurs en résidence accompagnent les projets de start-up

Le programme Rise du CNRS met à disposition des scientifiques en cours de création d'une start-up un entrepreneur pour les accompagner dans la structuration de leur projet.

Signatures de trois nouveaux accords-cadres avec de grandes entreprises

Des accords de partenariats de recherche pluriannuels ont été signés avec Naval Group, Facebook et Orano.

Vie scientifique haut de page

L'hydrogène, un moteur de la relance !

Dans le cadre de France Relance et du Plan Climat, le CNRS et Ayming organisent le 4 mai, un webinaire consacré à l’hydrogène et à l’état des lieux des travaux de recherche sur cette source d’énergie.

Appels d'offres haut de page

Fondation Michelin - Académie des sciences

La Fondation Michelin et l’Académie des sciences décerneront en 2021 le Grand prix et le prix Espoir Fondation Michelin – Académie des sciences pour récompenser les recherches d'un ou une scientifique dans la physique des matériaux polymères / composites, élasticité, usure des matériaux, calcul et simulation. Date limite des candidatures le 4 mai 2021.

 

PHC Staël 2022

Ce programme franco-suisse développe de nouvelles collaborations de recherche entre les laboratoires des deux pays et favorise la participation de jeunes chercheurs. Date limite de candidature le 1er juin 2021.

En Ile de France

Actualités scientifiques haut de page

Augmentation du brome dans la glace du mont Blanc

Le brome est un composé mineur de notre atmosphère mais il est un agent efficace pour détruire en partie l’ozone qui y est présent. Par là même, il compense partiellement la pollution à l’ozone causée par les émissions croissantes d’oxydes d’azote et d’hydrocarbures par les moteurs. 

Une étude internationale portant sur la glace du mont Blanc, à laquelle a notamment participé le LISA - Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques, apporte de nouveaux éclairages sur l'évolution des émissions de brome depuis la période préindustrielle sur le site du Mont Blanc : elle a pu identifier une tendance anthropique et en examiner l’origine. 

Chimie verte et biocarburant : le fonctionnement d’une photoenzyme clef décrypté

Le fonctionnement de l’enzyme FAP, utile pour produire des biocarburants et de la chimie verte, a été décrypté. Ce résultat a mobilisé une équipe internationale, dont des chercheurs issus du Laboratoire d'optique et biosciences - LOB (CNRS/École polytechnique-IP-Paris/Inserm), de l’Institut de biologie intégrative de la cellule - I2BC (CEA/CNRS/UPSaclay), et du synchrotron SOLEIL.

Des ARN messagers traduits aux pores nucléaires

Le fonctionnement des cellules repose sur le tri et l’acheminement des protéines néo-synthétisées vers les domaines sub-cellulaires où elles exercent leur action. En combinant des approches d’imagerie et de biochimie des ARN chez la levure, les scientifiques de l'IJM - Institut Jacques Monod ont découvert que certains ARN messagers codant pour des protéines importées dans le noyau sont traduits au niveau des pores nucléaires. Cette étude est publiée dans la revue Molecular Cell.

Léonard de Vinci n’a définitivement pas sculpté le buste de la Flora

« C'est une machination, une imposture », s’était défendu le directeur général des collections d'arts de l’État allemand à qui l’on reprochait d’avoir acheté un faux. Wilhelm Bode n’en a jamais démordu : c’est bien une sculpture réalisée par le grand maître de la Renaissance, Léonard de Vinci, encore inconnue, qu’il avait acquise en 1909.

Plus de cent ans plus tard, et suite à de nombreuses controverses, des scientifiques menées par une chercheuse à l'Institut de recherche de chimie Paris (IRCP, CNRS/Chimie ParisTech PSL/Ministère de la Culture) viennent de lui donner définitivement tort. Conservé au musée Bode de Berlin, le buste de la Flora vient d’être daté précisément au carbone 14 et le résultat est sans appel : la Flora a été façonnée au XIXe siècle, près de 300 ans après la mort de Léonard de Vinci.

Lumière sur la coordination de l’activation des cellules souches neurales

Des scientifiques du Département Biologie du Développement et Cellules Souches (CNRS/institut Pasteur) et de l'unité Gènes, synapses et cognition (CNRS/Institut Pasteur), en collaboration avec l’Ecole Polytechnique, l'Université de Tel Aviv et l’Inrae, ont pu visualiser en 3D et analyser la distribution spatiale et temporelle de l’activation des cellules souches neurales dans le cerveau d’un modèle vertébré, le poisson zébré. Leurs observations démontrent pour la première fois que les événements d’activation de ces cellules sont coordonnés dans le temps et dans l’espace.

Maladies neurodégénératives : après les neurones, Tau s’attaque aux astrocytes

L’accumulation de formes anormales de la protéine Tau est responsable du développement de certaines maladies neurodégénératives appelées tauopathies. Une équipe du Laboratoire des maladies neurodégénératives - LMN (CEA/CNRS/Univ. Paris-Saclay) en collaboration avec l'Université de Lille montre pour la première fois que des formes de Tau anormales migrent des neurones vers d’autres cellules cérébrales, les astrocytes, et que certaines formes de Tau sont toxiques pour les astrocytes. Ces travaux, réalisés grâce au développement d’un nouveau modèle rongeur de tauopathies, suggèrent que les astrocytes représentent de nouvelles cibles dans le traitement de ces pathologies.

Métissage génétique dans le Pacifique Sud : de l’Homme de Denisova à la réponse immunitaire

Les chercheurs de l’Institut Pasteur, du Collège de France et du CNRS, dont ceux du laboratoire Génomique évolutive, modélisation et santé (CNRS/Institut Pasteur), Virologie (CNRS/Institut Pasteur) et Archéologies et sciences de l'Antiquité (ArScAn, CNRS/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/Université Paris Nanterre/ministère de la Culture), se sont intéressés aux populations peu étudiées du Pacifique Sud, qui sont très touchées par des maladies infectieuses à transmission vectorielle comme le Zika, la dengue, ou encore le chikungunya, d’une part, et les maladies métaboliques telles l’obésité ou le diabète, d’autre part.

Plus de 5 000 tonnes de poussières extraterrestres tombent chaque année sur Terre

Chaque année, notre planète rencontre des poussières de comètes et d'astéroïdes. Ces poussières interplanétaires traversant notre atmosphère donnent naissance aux étoiles filantes. Une partie d’entre elles atteignent le sol sous forme de micrométéorites. Un programme international mené depuis près de vingt ans par des scientifiques du CNRS, dont ceux de l'Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie (IMPMC, CNRS/Sorbonne Université/MNHN/IRD), de l’Université Paris-Saclay et du Museum national d’histoire naturelle avec le soutien de l’Institut polaire français, a pu déterminer que 5200 tonnes par an de ces micrométéorites atteignent le sol terrestre. L’étude sera disponible dans la revue Earth & Planetary Science Letters à partir du 15 avril.

Vie des laboratoires haut de page

Circuler entre les « extrêmes ». Le nationalisme(s) comme dénominateur commun. Amériques-europe (xxe-xxie s.)

Les temps de crise mettent en évidence des phénomènes intellectuels et politiques qualifiés d’atypiques en Europe mais inscrits dans une temporalité longue en Amérique latine. Tel est le cas des convergences, occasionnelles ou plus durables, à l’échelle nationale ou transnationale, entre les extrêmes d’un échiquier politique plutôt pensé en termes de droite(s) ou de gauche(s). Or, cette dichotomie n’est pas toujours pertinente pour rendre compte des expériences latino-américaines. La relation entre la nation en tant que projet et le nationalisme comme idéologie semble fonder cette spécificité régionale. Telle est l’hypothèse que nous souhaiterions discuter à l’occasion de cette journée d’étude.

Cycle Dernières nouvelles de la Préhistoire : "Qui sont les nouveaux hommes fossiles ?"

La Bibliothèque publique d'information - Centre Pompidou lance un nouveau cycle de conférences destinées au grand public. Animé par Claudine Cohen, conseillère scientifique et préhistorienne au Centre de recherche sur les arts et le langage (Cral, CNRS/EHESS), le cycle "Dernières nouvelles de la Préhistoire" évoquera les dernières recherches sur cette période.
Rendez-vous en ligne le lundi 19 avril, à 18h30, pour savoir qui étaient "les nouveaux hommes fossiles".

L’expertise de iEES Paris mise à contribution dans la réalisation de la toiture végétalisée du bâtiment Paris Parc

La proposition initiale de toiture végétalisée faite par les architectes du bâtiment Paris Parc (Sorbonne Université) a été travaillée avec les écologues de l’Institut d’écologie et des sciences de l’environnement (IEES Paris, CNRS/Sorbonne Université/Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne/Inrae/IRD/Université de Paris). Leur expertise a permis d’analyser la biodiversité de son terrain d’assiette (insectes, oiseaux, végétation) afin de déterminer les végétaux florifères le plus longtemps possible dans l’année pour accueillir le maximum d’insectes butineurs.

À découvrir haut de page

À l'écoute des Japon(s) #8 : Antonin Raymond et l'architecture dans le Japon de l'entre-deux guerres

Le huitième épisode d’À l’écoute des Japon(s) du Centre de recherches sur le Japon (CRJ, CNRS/EHESS/Université de Paris) accueille Yola Gloaguen pour évoquer la figure de l'architecte Antonin Raymond.

[LIVRE] « Des fortifs au périf », nouvelle édition revue et augmentée

Alors que la transformation prochaine du boulevard périphérique de Paris s’impose pour l’adapter aux attentes des habitants, aux enjeux climatiques et à l’évolution des mobilités, le Pavillon de l’Arsenal réédite avec le soutien du CNRS, l’ouvrage devenu référence Des fortifs au périf dans une version revue et augmentée.

Publié pour la première fois en 1991, Des fortifs au périf est issu des recherches menées entre 1986 et 1990 par Jean-Louis Cohen, professeur à l'Institute of Fine Arts de New York University, et par André Lortie, enseignant-chercheur au laboratoire AUSSER - Architecture Urbanisme Société, Savoir Enseignement Recherche. Pour cette nouvelle édition, ils complètent leur analyse pour permettre à chacun.e d'appréhender le futur de ce territoire à l'histoire singulière au cœur du Grand Paris.

Dates limites haut de page

Les actualités qui suivent sont celles dont la date limite est proche. Pour consulter la liste complète des actualités avec dates limites, cliquez ici.

Cliquez ici pour modifier votre abonnement.
Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique automatisé destiné à la diffusion d'une lettre d'information.
Conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à cnrs-hebdo@dr5.cnrs.fr

 

© CNRS
Directeur de la publication : Antoine Petit
Directrice de la rédaction : Sophie Chevallon
Responsable éditoriale nationale : Karine Wecker
Coordination et rédaction : Alexandra Koffi
Correspondant technique : Roland Dirlewanger
Réalisation technique : Roland Dirlewanger, Frédéric Druilhet

Responsable éditorial régional : Philippe Cavelier
Rédacteur régional : Alexandre Gyre