Ergonomie des interfaces humain-machine

janvier 2000

 
Pour des informations complémentaires,
contacter les chercheurs, en cliquant ici

Page précédente

Des recherches en ergonomie cognitive sont menées au Laboratoire d'informatique pour la mécanique et les sciences de l'ingénieur (LIMSI, CNRS). Le Département " Communication homme-machine " s'est plus spécifiquement orienté vers la conception d'interfaces humain-machine. La création de nouvelles approches en ergonomie des interfaces a conduit à la conception de dialogues relevant de la communication non verbale et non textuelle.

 

Les travaux du LIMSI (en particulier ceux de Marie-Françoise Castaing) ont débuté avec l'étude du comportement de l'utilisateur dans le domaine de la recherche sur le traitement automatique du langage textuel et parlé. Objectif : concevoir des modes d'accès aux machines ne faisant pas appel à des modes de communication habituellement utilisés en informatique.

Il s'agit d'affranchir l'utilisateur de la connaissance et de la pratique d'une langue connue par la machine. Mais si l'on veut lui maintenir un rôle actif, il est nécessaire de lui proposer de dialoguer dans un langage d'accès facile. L'image est un élément du langage qui peut apporter rapidement une solution commune de compréhension à plusieurs interlocuteurs (humain et machines).

Les recherches effectuées ont intégré cette notion de langage par l'image en tenant compte des possibilités d'expression graphique que peut apporter un ordinateur. Pour intéresser une population représentant un plus large public, des outils simples, connus et reconnus de tous, ont été proposés en expérimentations. Ces outils sont des figures géométriques courantes, le carré, le triangle, le cercle, la ligne (courbe ou droite). Ces figures, bien qu'ayant dans chaque culture une appellation propre, ont une représentation graphique universelle. L'association de ces formes simples permet, rapidement, de construire des images, non ambiguës, reconnaissables par tous et ayant des significations spécifiques (voir encadré).

Les résultats d'expérimentations sur la création d'icônes représentant des objets de la vie courante ont ainsi fait ressortir des principes de conceptualisation d'images, pouvant être utilisées dans des dialogues humain-machine.

 
 

Le particularisme de l'information couleur

La couleur peut donner à un objet de forme commune -un cercle par exemple- une identité particulière. Dans ce qui suit, deux cas de figure sont envisagés :

Cas n° 1 :
Le contexte : un fruit
L'objet : un cercle
La couleur : orange
Nous avons ici une base permettant de représenter un fruit : l'orange.
En ajoutant un élément mettant en évidence la particularité de l'orange (objet vert en haut) nous obtenons le fruit dans sa totalité.

Cas n° 2 :
Le contexte : un légume
L'objet : un cercle
La couleur : rouge
À partir des mêmes bases, nous obtenons cette fois une tomate.

 

Théâtre on line

En utilisant les concepts d'interface humain-machine développés au LIMSI, Marie-Françoise Castaing a participé à l'élaboration d'un site Internet, avec Xavier Pauporté, jeune créateur d'entreprise. Théâtre On Line, dédié au théâtre, propose un journal en ligne, un guide des programmes, des services spécifiques à destination des professionnels et une billetterie en ligne. Il s'agit d'un système de navigation qui met en œuvre des dialogues iconiques facilitant l'accès aux nouvelles technologies pour des utilisateurs grand public. La navigation se fait de façon verticale et horizontale, à la manière d'un arbre généalogique.

Adresse du serveur : http://www.theatreonline.com

Cette collaboration, initiée par le Centre régional d'innovation et de transfert de technologie (CRITT-CCST Île-de-France), a été récompensée par une médaille attribuée par
Paris-Île-de-France Capitale Économique (novembre 1999).