Accueil du site > Présentation > Présentation et Missions




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Présentation et Missions

26 juillet 2010 (Modifié le 8 avril 2013)

Le Comité pour l’histoire du CNRS a été créé le 19 novembre 1998 sous la présidence d’André Kaspi, professeur à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Michel Blay, directeur de recherche au CNRS et professeur à l’Ecole Normale Supérieure, a pris sa succession en 2010.

Au fil des années, autour du noyau dur de son équipe, le Comité a constitué un réseau de nombreux chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens, journalistes, étudiants, etc., issus de toutes les disciplines. Certains, à l’image des membres du comité de rédaction de La revue pour l’histoire du CNRS, participent régulièrement à ses activités. D’autres s’associent plus ponctuellement, selon les projets qu’ils souhaitent voir naître ou qui leur sont proposés. Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit de bonnes volontés, toujours bénévoles, qui sont animées par leur intérêt pour l’histoire du CNRS.

La connaissance de l’histoire du CNRS, de ses laboratoires, de ses personnels, des projets qu’il a lancés et des avancées scientifiques qu’il a permises, constitue l’essence même des missions qui ont été assignées au Comité pour l’histoire du CNRS dès sa création. Depuis lors, cette ambition de mieux connaître le passé de l’établissement et, de manière plus large, de la recherche en France depuis le début du XXe siècle, n’a jamais cessé d’animer les travaux du Comité.

Dans cette optique, le Comité :
- étudie ou contribue à l’étude des archives du CNRS, conservées au sein de l’établissement ou dans les autres fonds ;
- recueille les témoignages des acteurs de l’histoire du CNRS ;
- aide et conseille les laboratoires dans la mise en valeur de leur matériau historique ;
- publie les résultats de ses recherches ;
- répond aux demandes d’expertise historique émanant de l’établissement (gouvernance, agents) ou de l’extérieur (étudiants, médias, partenaires, etc.) ;
- contribue à la promotion de l’histoire du CNRS et de la recherche scientifique au travers des conférences, séminaires, colloques, expositions, etc. qu’il met régulièrement sur pied ;
- participe aux réflexions sur la recherche scientifique en France à la lumière des enseignements du passé.