Accueil du site > Archives du site > Projet Énergies solaires > Ressources




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Ressources

5 décembre 2011

Chronologie évolutive des recherches sur les énergies solaires en France et à l’international

À mesure de l’avancement de nos recherches, nous publierons certaines ressources liées à l’histoire des recherches dans le domaine des énergies solaires : une chronologie, une bibliographie, des entretiens, des portraits, des notes de lecture, des documents marquants… pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter !

1946
- Sur le site de Meudon-Bellevue où il dirige le laboratoire des Terres rares, le chimiste Félix Trombe parvient à concentrer la lumière du soleil à l’aide d’un miroir parabolique de DCA et obtient de hautes températures en milieu confiné, dans le but de faire fondre le minerai et d’en extraire des matériaux purs.

1947
- Après les résultats probants obtenus à Meudon, Félix Trombe obtient du CNRS les crédits nécessaires à la construction d’un prototype de four solaire, dans les Pyrénées Orientales – ensoleillement maximum oblige ! – à Mont-Louis, où il installe un nouveau laboratoire de recherches sur l’utilisation de l’énergie solaire.

1958
-  Lancement aux États-Unis de Vanguard I, premier satellite alimenté par des cellules photovoltaïques. Avant 1973, l’énergie photovoltaïque est surtout étudiée pour des applications spatiales.

1963
- La construction du grand four solaire de 1 MW imaginé par Félix Trombe débute à Odeillo, à quelques kilomètres de Mont-Louis, dans les Pyrénées Orientales, sous la direction de l’Aéroport de Paris et le contrôle des services des Ponts et Chaussées. L’érection de cet instrument exceptionnel dont s’est doté le CNRS est achevée en 1970.

1973
- L’UNESCO accueille au mois de juillet le congrès « the Sun in the Service of Mankind  » et ses quelque 1 000 participants internationaux, pour une nouvelle vision sur les potentialités des énergies solaires.

- Octobre 1973 : Premier choc pétrolier.

1974
- Première conférence « European Photovoltaic Solar Energy Conference and Exhibition », organisée à Luxembourg et rassemblant la jeune communauté européenne du photovoltaïque.

1975
- Le CNRS lance le PIRDES, programme interdisciplinaire de recherche pour le développement de l’énergie solaire, dirigé par Robert Chabbal, directeur scientifique pour la physique au CNRS et futur directeur général du Centre (1976-1979).

- Entre 1975 et 1986, dans le cadre des projets THEK1 (entre 1975 et 1984) et THEK2 (entre 1978 et 1986) – Programme Thermo-Helio-Energy-Kilowatt, soutenu par le PIRDES puis le PIRSEM – et sous la responsabilité de Messieurs Desautel, puis Audibert, sont conçus et expérimentés des capteurs à concentration, visant à produire de la chaleur solaire pour une application industrielle. Deux capteurs prototypes (THEK1), puis une centrale de huit capteurs (THEK2) sont élaborés sur le site de Saint-Chamas, où le CNRS et EDF développent à cet effet une station d’essais.

- Création du DEA interdisciplinaire « Physique de l’énergie », ouvert en priorité aux physiciens et centré sur les problèmes énergétiques. Co-habilité Paris 7 – INSTN (Institut national des sciences et techniques nucléaires), il est d’abord dirigé par Pierre Baruch, puis par Gilles de Rosny, à partir de 1985 et jusqu’en 1990, date de l’arrêt de cet enseignement.

1976
- Le programme THEM (Thermo-Hélio-Électrique-Mégawatt) est engagé conjointement par le CNRS et EDF pour l’étude des centrales électro-solaires à tour.

1978
- Grâce à un projet financé par le DOE (Department of Energy) américain, le village indien de Schuchuli, en Arizona, devient la première communauté autonome grâce à l’énergie solaire.

- Création du COMES, Commissariat à l’énergie solaire.

1979
- Second choc pétrolier.

1982
- Création de l’AFME, Agence Française pour la Maîtrise de l’Energie, résultant de la fusion de l’AEE (Agence pour les économies d’énergie), du COMES, du Comité Géothermie et de la Mission nationale pour la valorisation de la chaleur.

- Le PIRSEM (programme interdisciplinaire de recherche sur les sciences pour l’énergie et les matières premières) est créé au 1er janvier 1982 et succède au PIRDES, avec à sa tête Maurice Claverie jusqu’en 1992, puis Benjamin Dessus.

- Mise en service de SOLAR 1, centrale solaire à tour construite à Barstow en Californie, comptant 1 800 héliostats et bénéficiant d’une puissance de 10 MW. Ce complexe est opérationnel jusqu’en 1988.

1983
- EDF, maître d’œuvre du projet, inaugure la centrale solaire à tour Thémis (à Targassonne, dans les Pyrénées Orientales), couplée au réseau le 17 mai 1983. La technologie développée au sein de la centrale constitue alors un modèle international, pour la conversion de l’énergie solaire en électricité.

1986
- EDF décide l’arrêt du fonctionnement de la centrale Thémis.

- 26 avril 1986 : Accident nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine

1991
- Création de l’ADEME, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, qui succède à l’AFME et s’occupe également de la protection de l’environnement.

1993
- Création d’ECOTECH, programme de recherche sur les technologies pour l’environnement et l’énergie, dirigé par Benjamin Dessus.

1996
- Communication de la Commission Européenne : « Énergie pour l’avenir : les sources d’énergie renouvelables – Livre vert pour une stratégie communautaire ».

- Démarrage de SOLAR 2 en Californie. Cette centrale d’une capacité de 10MW est le résultat d’une rénovation complète du complexe SOLAR 1, avec en plus l’emploi de sels fondus comme caloporteurs.

1997
- Publication de la Commission Européenne : « Énergie pour l’avenir : les sources d’énergie renouvelables – Livre blanc établissant une stratégie et un plan d’action communautaires ».

- Création d’ECODEV, programme interdisciplinaire de recherche sur l’écologie et le développement.

2002
- Naissance du programme interdisciplinaire Énergies du CNRS, fruit d’une réflexion alors initiée par le Département des sciences pour l’ingénieur du Centre, sur les problèmes de l’énergie. En 2010, la troisième version du programme, PIE3 voit le jour.

2006
- Lancement du projet Pégase (Production of Electricity from Gas and Solar Energy, Production d’électricité par turbine à gaz et énergie solaire), piloté par le laboratoire CNRS Promes (« Procédés, matériaux et énergie solaire »), en partenariat avec le Conseil Général des Pyrénées Orientales et visant la mise en place et l’expérimentation d’un prototype de centrale solaire à haut rendement et d’une conception nouvelle. Le projet est basé à la centrale Thémis, dont les installations sont réinvesties pour l’occasion, après une longue parenthèse d’observations astrophysiques menées sur le site entre 1987 et 2004.

2007
- Inauguration de la première centrale solaire à tour (PS 10, d’une capacité de 11mW) d’un immense complexe de centrales solaires thermiques, à Sanlùcar La Mayor, près de Séville, en Espagne.

- Rencontres du Grenelle Environnement, au mois de septembre et octobre 2007, initiées par Nicolas Sarkozy, pour le développement durable, la bonne gestion des énergies et l’environnement (restauration de la biodiversité, diminution de l’émission des gaz à effet de serre…)

2008
- Mise en service de la centrale solaire Andasol 1 (d’une puissance-crête de 50 MW), construite à Aldeire, en Andalousie.

2009
- Adoption de la loi Grenelle I de programmation, plan d’action mettant en œuvre les engagements pris lors du Grenelle Environnement.

- Publication de la directive contraignante du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne du 23 avril 2009, visant une part de 20 % d’énergie produite à partir de sources renouvelables dans la consommation totale d’énergie de la Communauté avant 2020.

2011
- 11 mars 2011 : accident nucléaire de Fukushima au Japon.

- Mise en service à Fuentes de Andalucia, près de Séville, de la centrale solaire Gemasolar (19,9 MW).