Accueil du site > Toujours d’actualité




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Les groupements de recherche internationaux (GDRI)

Modifié le 14 avril 2011

GDRI Biodiversité et Développement Durable – Madagascar

JPEG - 57.7 ko
© CNRS Photothèque/CEPE

Le GDRI « Biodiversité et Développement Durable à Madagascar » a été créé en 2007 par le CNRS, en partenariat avec le MNHN, l’IRD et le CIRAD, et différents organismes du Ministère de l’Enseignement Supérieur Malgache. Ce GDRI vise à renforcer les liens entre les chercheurs et enseignants-chercheurs des unités de recherche malgaches et françaises dans les domaines de la gestion, conservation, et valorisation de la biodiversité pour un développement durable.

Les recherches et formations sont structurées autour de 4 axes principaux « Analyse de la biodiversité » « Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes » « Valorisation de la biodiversité » « Biodiversité et santé » Site web : http://www.biodiversitemadagascar.mg/

GDRI Biodiversité des récifs coralliens – Pacifique

JPEG - 62.9 ko
© CNRS Photothèque / ZUBERER Frédéric

La France a lancé en 1999 sous l’égide du Ministère de l’Écologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Amébagment du Territoire (MEEDDAT) et du Ministère de l’Outre-mer, une « Initiative Française pour les REcifs CORalliens » (IFRECOR), qui a fait progresser la sensibilisation aux questions liées aux récifs coralliens, notamment en ce qui concerne la prise en compte des écosystèmes récifaux dans les politiques publiques, et spécialement dans celles qui ont trait à la sauvegarde de la biodiversité (SNB) et à la promotion du développement durable (SNDD).

Le GDRI « Biodiversité des récifs coralliens » a été créé en 2009 et a pour objectifs :

  • de décrire et d’analyser les différents aspects de la biodiversité, des communautés à la molécule ;
  • de comprendre le fonctionnement des écosystèmes coralliens à différentes échelles spatio-temporelles et d’intégrer les mécanismes d’adaptation aux perturbations à court et moyen termes, au travers de questions ciblées ;
  • de promouvoir l’étude des relations homme-milieu dans une perspective de conservation et de gestion durable ;
  • de structurer une communauté scientifique pluridisciplinaire pour une meilleure lisibilité internationale des actions de recherche sur les récifs coralliens et les milieux associés (herbiers, mangroves) et mettre en place des programmes de recherche concertés sur la biodiversité des récifs coralliens et promouvoir une formation de qualité, en collaboration avec les équipes internationales.

Site web : http://www.gdri-corail.org/

GDRI Biodiversité des maladies infectieuses – Vietnam et Sud-est asiatique

JPEG - 21.2 ko
© CNRS Photothèque / ALTARE Frédéric

Les événements récents montrent que le grand bassin de production et de consommation d’Asie peut constituer des épicentres d’émergence de maladies infectieuses. Les usages comme les élevages urbains et péri-urbains, les grands marchés à grande concentration d’animaux sauvages capturés et d’élevages ainsi que les échanges commerciaux facilitent le transfert d’animaux infectés qui échappent parfois aux contrôles sanitaires.

GDRI Dynamique de la biodiversité des écosystèmes d’Afrique Australe et développement durable dans le contexte du changement global ; processus et mécanismes

Les scientifiques participant à ce GDRI appartiennent à différentes institutions françaises : CNRS, EPHE, IRD, INRA, CIRAD ainsi qu’à différentes universités : Montpellier II, Grenoble, Lyon, La Réunion. Pour l’Afrique du Sud, ce programme inclut six universités (Wits, Pretoria, Rhodes, Stellenbosch, Natal et UCT), deux Muséums (Transvaal et Isiko) et une institution gouvernementale (SANBI). 69 scientifiques sont impliqués dans ce projet : 36 français et 33 sud-africains.