CNRS Délégation Centre-Est
17 rue Notre-Dame des Pauvres
B.P. 10075
54519 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone : (33) 03 83 85 60 00
Télécopie : (33) 03 83 17 46 21


En 2015, le CNRS recrute des chercheuses et chercheurs dans tous les domaines scientifiques
Valérie Warth, médaille de Cristal du CNRS 2014
Gérard Berry, informaticien, médaille d’or 2014 du CNRS

Mikhail Lebedkin, lauréat de la médaille Portevin

18/12/2014

Directeur du laboratoire LEM3, spécialiste en métallurgie mécanique et physique des instabilités plastiques, Mikhail Lebedkin est le lauréat 2014 de la médaille Portevin.
Ce prix décerné depuis 1966 par la Société Française de Métallurgie et de Matériaux (SF2M) récompense une personnalité ayant apporté une contribution éminente dans les domaines dans lesquels s’est distingué Albert Portevin, notamment la transformation et les propriétés de mise en forme des matériaux. Il a reçu sa distinction à l’occasion de Matériaux 2014, conférence pluridisciplinaire sur les matériaux qui s’est tenue le 25 novembre 2014 à Montpellier.

 


En savoir plus

Appel à communication | Les douzièmes rencontres Théo Quant

17/12/2014

Reprenant l’esprit des éditions précédentes, ces douzièmes rencontres visent aussi à mettre en contact plusieurs générations, en permettant aux chercheurs expérimentés de montrer des résultats originaux, tout en incitant les jeunes chercheurs à communiquer autour de leurs travaux en cours. Initialement fondé sur la géographie théorique et quantitative, ce colloque s’ouvre plus largement à toutes les disciplines dont l’objet d’étude est analysé dans sa dimension spatiale. Elles se tiendront du 20 au 22 mai 2015 à Besançon.
Date limite de l’appel à commucation : 20 décembre 2014


En savoir plus

Science & You : les inscriptions sont ouvertes

17/12/2014

Les inscriptions au colloque "Journées Hubert Curien" et au Forum de Science & You sont ouvertes ! Cette manifestation internationale de culture scientifique, technique et industrielle se déroulera du 3 au 6 juin 2015 au Centre Prouvé de Nancy, où plus de 700 professionnels sont attendus.
Tarif préférentiel jusqu’au 1er février 2015


En savoir plus

Une première détermination semi-empirique de la composition des lacs de Titan

17/12/2014

Le plus important satellite de Saturne, Titan, possède de nombreuses caractéristiques qui en font un objet unique. Parmi celles-ci, la présence de lacs a été détectée dès 2007 grâce au RADAR de la sonde CASSINI. Des modèles thermodynamiques et photochimiques de l’atmosphère prédisent une composition dominée par des hydrocarbures ; cependant la détermination directe de la composition de ces lacs par spectroscopie reste impossible du fait d’une forte abondance de méthane dans l’atmosphère. Tout au plus la présence d’éthane a pu être confirmé. A l’Université d’Arkansas, les conditions régnant dans les régions polaires de Titan ont pu être reproduites in vitro. Ainsi, la mesure des taux d’évaporation du méthane a permis, via un modèle numérique mis au point à l’Institut UTINAM de Besançon, d’interpréter le recul des berges du lac « Ontario Lacus ». Cette interprétation suggère une phase liquide majoritairement composée d’éthane, accompagné de 15 à 30 % de méthane, dans lesquels se dissolvent 5 à 10 % de diazote.


En savoir plus

La surface des gouttelettes d’eau des nuages contribuerait à réduire la pollution atmosphérique

16/12/2014

© Manuel Ruiz-LopezLes gouttelettes d’eau dans les nuages permettraient d’atténuer les effets de la pollution atmosphérique car leur surface agirait comme une source additionnelle de radicaux hydroxyles, des espèces hautement oxydantes qui jouent le rôle de « détergent » de l’atmosphère. C’est la principale conclusion de simulations numériques menées conjointement par des chimistes théoriciens de l’Institut Jean Barriol (CNRS / Université de Lorraine), un laboratoire de Barcelone et un laboratoire américain de l’Université de Purdue. Ce travail suggère que les nuages pourraient donc contribuer à la capacité oxydative globale de la troposphère. Ces résultats sont parus dans la revue PNAS.


En savoir plus

Le fer, allié de la pierre dès la conception des cathédrales gothiques

16/12/2014

© P. DillmannEn datant par carbone 14 les pièces métalliques retrouvées dans les cathédrales gothiques, une équipe interdisciplinaire vient de démontrer, pour la première fois par une datation absolue, que le fer était introduit en renfort de la pierre dès l’étape de construction. Cette étude, fruit d’une collaboration entre le Laboratoire archéomatériaux et prévision de l’altération (CNRS/CEA), le Laboratoire de mesure du carbone 14 (CNRS/CEA/IRD/IRSN/Ministère de la Culture et de la Communication) et l’équipe Histoire des pouvoirs, savoirs et sociétés de l’Université Paris 8, éclaire d’un jour nouveau la maîtrise technique et les intentions des bâtisseurs de cathédrales. Elle est publiée dans le numéro de janvier 2015 de la revue Journal of Archaeological Science. Cette méthode innovante pourrait renouveler la compréhension des bâtiments médiévaux, en Europe, comme la Sainte-Chapelle mais également en Asie, tels les temples d’Angkor.


En savoir plus