CNRS Délégation Centre-Est
17 rue Notre-Dame des Pauvres
B.P. 10075
54519 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone : (33) 03 83 85 60 00
Télécopie : (33) 03 83 17 46 21


Médaille de Cristal du CNRS



Valérie Warth, Cristal 2014 de la délégation Centre-Est 

Valérie Warth,

Ingénieure de recherche CNRS
1ere classe

 

au sein du Laboratoire réactions et génie des procédés | LRGP

 

Lauréate du Cristal du CNRS 2014 

Le Cristal du CNRS, créé en 1992, distingue chaque année des ingénieurs, des techniciens et des administratifs. Il récompense celles et ceux qui, par leur créativité, leur maîtrise technique et leur sens de l’innovation, contribuent aux côtés des chercheurs à l’avancée des savoirs et à l’excellence de la recherche française.

 

Valérie Warth est entrée au CNRS en 1992. Elle fait partie de l’équipe KinCom(1) - Cinétique de combustion du LRGP | Laboratoire réactions et génie des procédés, unité mixte de recherche [CNRS/Université de Lorraine].

Valérie Warth a fourni un travail exceptionnel pour le développement du logiciel EXGAS qui génère de façon automatique les très nombreuses réactions (en général plusieurs milliers) qui sont nécessaires pour décrire au niveau moléculaire la combustion des carburants. Ce logiciel permet à l’équipe KinCom d’être à la pointe au niveau international pour la modélisation des molécules de grande taille (de 10 à 20 atomes de carbone) comme celles présentes dans les gazoles ou les carburants biodiesel. A noter que cette année, Valérie Warth a réussi le développement d’une version d’EXGAS dédiée aux alkyl benzènes qui permet de générer des modèles pour des composés dont la chimie de la combustion n’avait jamais encore pu être modélisée. 

Dans l’équipe KinCom, Valérie Warth est la seule informaticienne permanente entièrement responsable de la programmation du logiciel EXGAS. Elle travaille en étroite collaboration avec les chimistes cinéticiens de l’équipe et excelle pour traduire informatiquement les règles chimiques nombreuses et complexes qui lui sont proposées dans un logiciel qui reste totalement transparent et simple d’utilisation pour l’utilisateur. 

 

Valérie Warth est sous la direction de Frédérique Battin-Leclerc, elle-même lauréate 2010 de la médaille d’argent du CNRS et travaille avec Pierre-Alexandre Glaude, lauréat 2006 de la médaille de bronze CNRS

 


 (1) : équipe Kincom : Si des modèles basés uniquement sur des considérations hydrodynamiques suffisent à reproduire une grande part du fonctionnement d’un moteur, des modèles chimiques détaillés sont indispensables pour, d’une part, mieux comprendre les phénomènes d’auto-inflammation et les effets des additifs des essences et, d’autre part, pour caractériser la nature et les quantités de polluants émis (monoxyde de carbone, hydrocarbures imbrûlés, oxydes d’azote, espèces oxygénées, suies). La taille importante de ces modèles chimiques a conduit l’équipe KINCOM du LRGP à développer, depuis une quinzaine d’années, des codes permettant de générer automatiquement des modèles cinétiques des réactions d’oxydation et de combustion des molécules organiques qui entrent dans la composition des essences, des gazoles et des biocarburants : les alcanes linéaires et ramifiés, les éthers, les alcènes, les cyclanes, les composés aromatiques et cyclano-aromatiques, les alcools et les esters dérivés d’huiles végétales. En parallèle, dans le but d’obtenir des données pour valider les modèles développés, notre équipe effectue des mesures expérimentales sur l’oxydation, l’auto-inflammation ou la combustion de ces molécules en réacteurs agités par jets gazeux, en tube à onde de choc et en flammes plates laminaires prémélangées.

source : site internet LRGP | Frédérique Battin-Leclerc

dernière mise à jour : 06/02/2014 - DB