CNRS Délégation Centre-Est
17 rue Notre-Dame des Pauvres
B.P. 10075
54519 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone : (33) 03 83 85 60 00
Télécopie : (33) 03 83 17 46 21


Le CNRS signe une convention quinquennale sur le site Bourgogne Franche-Comté pour une politique scientifique partagée 


Dijon, vendredi 10 janvier 2014

Télécharger le communiqué de presse

 

Le vendredi 10 janvier 2014, Alain Fuchs - président du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Alain Bonnin - président de l’Université de Bourgogne (uB), Jacques Bahi - président de l’Université de Franche-Comté (UFC), Pascal Brochet - directeur de l’Université de Technologie Belfort-Montbéliard (UTBM), Bernard Cretin - directeur de l’Ecole nationale supérieure de mécanique et Microtechniques (ENSMM) signent la première convention quinquennale du site CNRS- Bourgogne Franche-Comté.
Par cet acte stratégique, le CNRS et les signataires montrent leur détermination à positionner le territoire Bourgogne Franche-Comté en tant que site de recherche scientifique d’excellence et donnent la base d’une politique de site dynamique en termes de recherche et d’innovation
.

 

Cette nouvelle convention de site s’appuie sur des collaborations existantes depuis plusieurs années entre les établissements de Bourgogne et Franche-Comté : le PRES Bourgogne Franche-Comté, des unités de recherche partagées, des pratiques de travail partagés entre les personnels tant pour la recherche que pour la formation.

Elle se substitue aux contrats quadriennaux que chaque établissement d’enseignement supérieur et de recherche du territoire signait avec le CNRS.
Elle est unique par son étendue géographique - territoire de la Bourgogne et de la Franche-Comté, son caractère global et cette nouvelle durée de 5 ans.
Signée collectivement par 5 établissements, cette convention est ambitieuse par la nature des engagements pris par les partenaires qui formalisent leur volonté de renforcer la visibilité et le rayonnement international de la recherche du site Bourgogne Franche-Comté dans le cadre d’une politique scientifique partagée.

 

Elle vise à consolider les secteurs d’excellence. Dans ce cadre, des grands domaines de recherche prioritaires ont été identifiés :


- les mathématiques,

-  les sciences de la matière,

-  les sciences pour l’ingénieur et l’énergie avec un pôle ingénierie important,

-  les sciences de l’univers, de la terre et de l’environnement,

-  les sciences et l’ingénierie du vivant, de la santé et leurs interfaces,

-  un large secteur territoires, patrimoine et société.

 

Les signataires cherchent également à promouvoir une recherche innovante en soutenant l’émergence de nouvelles thématiques, interdisciplinaires, en s’appuyant sur les forces implantées sur le site.
Le partenariat fructueux entre le CNRS et les établissements signataires s’est déjà concrétisé au travers de certains projets d’investissement d’avenir (le labex ACTION - Systèmes intelligents intégrés au cœur de la matière - et le projet IMAPPI - Integrated Magnetic resonance And Positron emission tomography in Preclinical Imaging) et dans des pôles de compétitivités dont 3 interrégionaux (Vitagora®, Véhicule du futur et Plastipolis)

Les signataires marquent ainsi leur détermination à positionner la Bourgogne et la Franche-Comté en tant que site de recherche scientifique d’excellence au plan international.
Pour cela, ils s’engagent à développer des coopérations internationales structurées et formalisées, valorisant les thématiques majeures du site et s’appuyant sur des outils appropriés (programme de coopération, laboratoire international associé) et, pour les coopérations internationales les plus fructueuses, Unité mixte internationale. Harmoniser outils et procédures, favoriser l’articulation entre recherche et formation notamment à travers les échanges de chercheurs, enseignants-chercheurs et étudiants étrangers, améliorer les échanges d’information…font partie également de cette stratégie.

 

Quelques chiffres liés au périmètre de cette convention (données 2012) : Le périmètre de cette convention concerne 24 structures de recherche ou de service du site Bourgogne Franche-Comté. De manière globalisée, les établissements signataires contribuent au fonctionnement des unités à hauteur de 4 millions d’euros de dotation. La masse salariale des personnels des laboratoires représente 66 millions d’euros par an. Cela concerne, en équivalent temps plein, à environ 130 chercheurs, 398 enseignants- chercheurs et 317 personnels techniciens, ingénieurs et administratifs.

 

 


 

 

Contact :

Audrey Rahali, Université de Bourgogne I 03 80 39 37 69 I 06 77 43 47 24 I audrey.rahali@u-bougogne.fr

Delphine Frésard, Université de Franche-Comté I 03 81 66 58 59 I delphine.fresard@univ-fcomte.fr

Céline Delalex-Bindner, CNRS Centre-Est I 03 83 85 60 38 / 60 50 I com@dr6.cnrs.fr

Claire Guillou I ENSMM I 03 81 40 27 03 I communication@ens2m.fr

François Jouffroy I UTBM I 03 84 58 32 82 / 81I francois.jouffroy@utbm.fr