CNRS Délégation Centre-Est
17 rue Notre-Dame des Pauvres
B.P. 10075
54519 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone : (33) 03 83 85 60 00
Télécopie : (33) 03 83 17 46 21


Ma thèse en 180 secondes | MT 180’’



Retour en images ... Ma Thèse en 180’’ en Lorraine  

11 doctorants de l’Université de Lorraine ont participé à la finale régionale de Lorraine qui s’est déroulée jeudi 25 avril 2014 à la salle d’Honneur des Universités, 11 place Carnot à Nancy de 19h00 à 22h00.
Après avoir lancé le concours pour la première fois en France en 2013, l’Université de Lorraine a donné rendez-vous pour la 2e édition du concours MT180. Les 11 participants ont présenté, après une formation adaptée et de nombreuses répétitions, leurs travaux de recherche en un temps record ... 3 minutes ! La valeur ajoutée du projet ? Un accompagnement personnalisé sur le fond et la forme, avec des professionnels de la médiation et du théâtre.
Des bactéries du fromage à la décomposition des feuilles dans les ruisseaux, en passant par des nouvelles méthodes de management pour mieux apprendre, le public (salle comble !) a eu l’occasion de découvrir la richesse des recherches menées dans les laboratoires lorrains, dans toutes les disciplines. 

Ma thèse en 180 secondes » : le concours qui fait parler les doctorants !

Mettre un coup de projecteur sur la filière doctorale, donner aux doctorants des compétences en communication, montrer le dynamisme de la recherche française à travers ses plus jeunes chercheurs : c’est tout l’objet du concours « Ma thèse en 180 secondes », co-organisé en 2014 par le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU). Les gagnants régionaux participeront à une finale nationale française qui aura lieu le 12 JUIN 2014 à Lyon, puis 3e niveau finale internationale au Québec en SEPTEMBRE 2014, où le concours se déroulera exclusivement en langue française.

 

Manon Yzoard, lauréate de "Ma Thèse en 180 Secondes" édition Lorraine, entourée des 2 autres finalistes,

Audray Dugrand (à droite sur la photo) et Jacqueline Beroud - IMoPA (à gauche sur la photo). Bravo à elles !

 

L’auditoire et le jury

© copyright Marc Dalaut | Université de Lorraine

Résumer des années de recherche en trois petites minutes ? Ça pourrait ressembler à un poisson d’avril avant l’heure… C’est pourtant tout ce qu’il y a de plus sérieux ! Le concours « Ma thèse en 180 secondes » est destiné aux jeunes doctorants. Leur défi : présenter en public, avec des termes simples et accessibles à tous, le contenu et les enjeux de leurs travaux de recherche. Le tout est sanctionné par un jury pluridisciplinaire, qui désigne les lauréats. Né en Australie en 2008, où le concours « Three minute thesis » est toujours organisé, le concept a séduit le Québec qui a mis en place la version francophone dès l’année 2012.

L’enjeu va bien au-delà du simple exercice de style. « Trois minutes, c’est un temps très court  » , reconnaît Céline Bézy, de l’Acfas - Association francophone pour le savoir, qui organise le concours au Québec. « Mais c’est une occasion unique pour les jeunes chercheurs de vulgariser leurs travaux auprès du grand public. C’est surtout un moyen d’acquérir des compétences en communication cruciales dans le monde d’aujourd’hui. Pour être recruté, défendre ses travaux devant un jury, ou encore décrocher des financements, le chercheur doit savoir expliquer ses travaux en termes clairs et concis.  »

Nicolas Beck, de l’université de Lorraine - invité exceptionnel de l’édition québécoise 2013 - y voit également un moyen de valoriser la filière doctorale auprès des entreprises : « des cadres d’entreprise sont d’ailleurs présents dans notre jury » explique le responsable du Service de culture scientifique et technique de cette université.

Au Québec, où l’ensemble des universités participent à « Ma thèse en 180 secondes », des formations en communication sont dispensées aux étudiants intéressés par le concours. Objectif : les aider à bannir le jargon et les termes trop techniques, utiliser des images pour illustrer leur propos, maîtriser leur débit de parole et leur élocution… Ce devrait également être le cas dans l’Hexagone, où une dizaine d’universités ont d’ores et déjà annoncé qu’elles participeraient au concours piloté par le CNRS et la Conférence des présidents d’université : Lille, Strasbourg, Lyon, Clermont-Ferrand, les universités de Bretagne et de Lorraine... Les épreuves se dérouleront en deux étapes : d’abord les épreuves régionales, organisées entre février et mai, puis la finale nationale programmée à Lyon en juin 2014. Les gagnants partiront ensuite pour Montréal, où une grande finale internationale les attend en septembre 2014. Quatre pays y participeront : le Canada, la France, mais aussi la Belgique, et le Maroc. 

 

La liste des 11 étudiants rattachés aux laboratoires mixtes de recherche (CNRS/UL) qui ont participé à ce concours :

1/ Claire Barbieux – CRAN
2/ Jacqueline Beroud - IMoPA
3/ Timothée Bichet – URAFPA
4/ Robin Cisneros – LRGP
5/ Clément Crenier – LIEC
6/ Audray Dugrand – LAE
7/ André Guillou - Laboratoire IADI
8/ Christelle Iskandar – LIBIO
9/ Nicole Lerouvillois – CEREFIGE
10/ Jiri Marsik – LORIA
11/ Manon Yzoard - INTERPSY 

 


 

► Rappel du calendrier en Lorraine

 

- Jusqu’au 31 mars 2014
 : inscriptions en ligne via http://www.univ-lorraine.fr/180secondes

- 2 et 3 avril 2014 à Nancy et Metz : demi-journée de formation pour les candidats qui le souhaitent

- 9 avril 2014 à Nancy : présélections régionales

- jeudi 24 avril 2014 à 20h : finale régionale, ouverte au public, salle d’honneur de l’Université de Lorraine, cours Léopold à Nancy

- 12 juin 2014  : finale nationale à Lyon
- septembre 2014 : finale internationale à Montréal. 

 

 


 

► Au niveau national

Retrouvez les informations pratiques autour de « Ma thèse en 180 secondes » sur le site du CNRS

  • 23 universités et communautés d’universités représentant 15 régions sont candidates à l’édition 2014 de Ma thèse en 180 secondes France. Les finales régionales se sont déroulées de février à mai, avant la finale nationale le 12 juin 2014 à Lyon.
    Les noms des universités participantes, les contacts et les dates des finales régionales ont été communiqués.
     

► Les documents à télécharger :
Le logo
Cahier des organisateurs
Cahier des candidats
Cahier des membres du jury

 

source : www.cnrs.fr - direction de la communication CNRS | - université de Lorraine

dernière mise à jour : 25/04/2014 | DB