CNRS Délégation Centre-Est
17 rue Notre-Dame des Pauvres
B.P. 10075
54519 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone : (33) 03 83 85 60 00
Télécopie : (33) 03 83 17 46 21


Médaille de Bronze du CNRS



Retour sur en images sur.... La cérémonie de la médaille de bronze de Panayotis Lavvas 

 

© URCA

© SCOM CNRS Centre-Est

 

 

Pour l’année 2015, le CNRS a décerné la médaille de bronze à Panayotis Lavvas. La cérémonie a eu lieu, mercredi 25 novembre 2015 dans les murs de la présidence de l’URCA, Villa Douce à Reims.

=> Visualisez le diaporama

La médaille a été remise par Nathalie Huret, chargée de mission de l’institut des sciences de l’univers du CNRS (INSU) en présence de Pascale Roubin, directrice adjointe scientifique de l’institut de physique du CNRS (INP), Philippe Piéri, délégué régional CNRS Centre-Est, Gilles Baillat, président de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA), Georges Durry, directeur du laboratoire de recherche Groupe de Spectrométrie Moléculaire et Atmosphérique (GSMA), Astrid Lambrecht de l’INP, Pascal Rannou, proche collaborateur de P Lavvas et autres collègues et les amis du lauréat. 

 

  =>Ecoutez les discours des différents intervenants 
en ligne sur le site de l’URCA avec Georges Durry, Gilles Baillat, Philippe Piéri, Pascale Roubin, Nathalie Huret et Panayotis Lavvas 

=> Extraits de discours

Georges Durry, commence la cérémonie en remerciant toutes les personnes officielles présentes. Puis en tant que directeur du laboratoire enchaine " C’est une très grande satisfaction de voir Panayotis recevoir cette distinction.... Panayotis on l’a connu grâce à nos collaborations avec l’Université d’Arizona (aux Etats-unis).... Et c’est en particulier Pascal (Rannou) qui a des collaborations historiques dans le domaine de la modélisation de la compréhension du climat de Titan " qui a fait venir le lauréat au sein du laboratoire GSMA.

Au tour de Nathalie Huret qui poursuit  "Votre arrivée au GSMA est une plus value pour ce laboratoire et c’est un recrutement fort fructueux.... Vous êtes le seul scientifique français du programme Cassini de l’agence spatiale européenne et de la NASA. Cette médaille n’est pas un aboutissement mais plutôt un point de départ pour le futur, pour continuer à développer vos travaux, à les positionner au niveau international. Donc Monsieur Lavvas, nous comptons sur vous pour le futur ! "

Et comme l’ont souligné Gilles Baillat et Philippe Piéri  : "Après la médaille de bronze, pourquoi pas un ERC ? "

Arrive les allocutions de Panayotis Lavvas : "Je tiens à remercier mon laboratoire et particulièrement le professeur Pascal Rannou et notre directeur Geoges Durry d’avoir proposé ma candidature et bien sûr le CNRS.....Cette médaille encourage ma motivation de poursuivre mes activités de recherche sur Titan et des autres planètes"


⇒ Une récompense bien méritée pour un chercheur de renommé internationale

 La médaille de bronze récompense le premier travail d’un chercheur, qui fait de lui un spécialiste de talent dans son domaine. Cette récompense représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes

 

Originaire de Grèce, Panayotis Lavvas obtient son doctorat à l’université de Crète en 2007. Son travail porte sur le développement d’un modèle théorique original de photochimie, de microphysique et d’équilibre thermique de l’atmosphère de Titan (le plus grand satellite de la planète Saturne). En 2007 il intègre le laboratoire Lunar and Planetary de l’université d’Arizona aux Etats-Unis où il analyse  les données récoltées par la mission Cassini-Huygens et plus particulièrement les observations d’instruments de l’orbiteur Cassini (spectromètres de masse, caméra de navigation, spectromètre UV-Visible) et développe des modèles originaux pour comprendre les mécanismes de production des aérosols organiques de Titan. Il étudie également les couplages dans l’atmosphère de Titan auxquels la brume participe. Durant ce post-doctorat il acquiert une notoriété internationale.
Panayotis Lavvas rejoint en 2011 le Groupe de Spectrométrie Moléculaire et Atmosphérique, GSMA [unité mixte de recherche CNRS/URCA] en tant que chercheur CNRS. Le cœur de sa recherche se concentre sur la manière dont les aérosols se forment dans l’atmosphère de Titan. Il a par exemple montré le rôle essentiel de l’interaction entre ions et molécules formées à partir de méthane et d’azote lors de la formation des macromolécules organiques. Ces molécules géantes composent les aérosols atmosphériques qui tombent ensuite à la surface de Titan. Ces résultats ne se cantonnent pas au satellite de Saturne puisque des processus analogues sont à l’œuvre sur les exoplanètes et les planètes géantes.

Très investi dans la vie scientifique de son laboratoire, Panayotis Lavvas joue un rôle actif dans la formation des doctorants. En 2015, il supervise deux étudiants dans leurs études. Il est également l’auteur et coauteur dans 39 publications pour des revues à comité de lecture et 2 chapitres de livres.

 

>>> Communiqué de presse [pdf - 375 ko]

>>> Fiche portrait [pdf - 1,41 Mo]
>>> Article URCA du 23/02/2015
>>> Article CNRS Centre-Est du 27/11/2015 (annonce de la cérémonie)

 .

► Contact Chercheur :

Panayotis Lavvas | 03 26 91 33 16 | panayotis.lavvas@univ-reims.fr
 

 

sources : URCA, © Benoit Seignovert | © GSMA | © services communications URCA & CNRS Centre-Est, 

 CG - 09/12/2015