CNRS Délégation Centre-Est
17 rue Notre-Dame des Pauvres
B.P. 10075
54519 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone : (33) 03 83 85 60 00
Télécopie : (33) 03 83 17 46 21


Médaille de Bronze du CNRS



Pierre-Alexandre Glaude médaillé de bronze du CNRS 

Mardi 24 avril 2007

Pierre-Alexandre Glaude,
chargé de recherche
au sein de l’unité de recherche
Département de chimie physique des réactions
DCPR [UMR 7630 CNRS-INPL]

a reçu la médaille de bronze du CNRS


La médaille a été remise à Michel Trinité, directeur scientifique adjoint, représentant Pierre Guillon, Directeur Scientifique du Département des Sciences et technologies de l’information et l’ingénierie - ST2I du CNRS et Gabriel Wild, directeur du laboratoire.

Dans une ambiance conviviale et chaleureuse, Pierre-Alexandre Glaude a remercié le CNRS pour cette distinction qui distingue son parcours mais surtout un travail de collaboration au sein des équipes d’un laboratoire dynamique.

Ingénieur ENSIC - promotion 1995, Pierre-Alexandre Glaude a réalisé sa thèse de doctorat au Département de Chimie Physique des Réactions (DCPR) entre 1995 et 1999, dans le domaine de la modélisation des mécanismes de combustion d’hydrocarbures. Après un séjour postdoctoral d’une année au Laurence Livermore National Laboratories (Californie, USA) dans l’équipe de Charles Westbrook, il rejoint le DCPR, en l’an 2000, après sa nomination en tant que chargé de recherche au CNRS.
Le centre de ses travaux concerne la recherche sur les mécanismes chimiques de la combustion des carburants dans les moteurs, en vue d’une meilleure maîtrise de leur rendement et d’une diminution des émissions de polluants gazeux. Par ses compétences, associées à sa passion pour la recherche, Pierre-Alexandre GLAUDE est un élément fort pour le laboratoire. Il participe activement au rayonnement de la recherche et du CNRS en région mais également à l’étranger.







La médaille de bronze du CNRS récompense le premier travail d’un chercheur qui fait de lui un spécialiste de talent dans son domaine. Cette récompense représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes.



  • Lire le communiqué de presse [pdf]