CNRS Délégation Centre-Est
17 rue Notre-Dame des Pauvres
B.P. 10075
54519 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone : (33) 03 83 85 60 00
Télécopie : (33) 03 83 17 46 21


Nancy, communiqué du 20 septembre 2013 

_____________________________________________________________________

Pathologies du cartilage : comprendre pour réparer.
Les spécialistes nancéiens accueillent leurs confrères chercheurs et médecins pour échanger sur ces affections de l’appareil locomoteur.

Télécharger le communiqué de presse [PDF]

 

Au quotidien, on utilise le terme générique rhumatisme. En réalité, les maladies ostéoarticulaires regroupent un ensemble de pathologies différentes (arthrose, arthrites, anomalies du développement, tumeurs...). De la recherche fondamentale à la prise en charge des patients, chercheurs et médecins travaillent à comprendre les mécanismes en jeu afin de développer de nouvelles thérapeutiques pour ces maladies invalidantes.
Le laboratoire IMoPA - Ingénierie Moléculaire & Physiopathologie Articulaire [CNRS/Université de Lorraine], organise les 26 et 27 septembre 2013 prochains, les 8èmes Journées Scientifiques du Pôle Lorrain d’Ingénierie du Cartilage (PLIC) (1) réunissant des spécialistes internationaux pour échanger sur les dernières avancées dans les domaines des altérations et régénération du cartilage, de l’inflammation articulaire, et du vieillissement ostéoarticulaire.

De quoi parle-t-on ?

Les affections de l’appareil locomoteur constituent la première cause de douleurs prolongées et d’incapacités physiques. Leur impact sociétal est accentué par l’augmentation de l’espérance de vie et de l’obésité dans les pays occidentaux.
Ceci est particulièrement vrai pour l’arthrose, maladie évoluant de façon insidieuse vers le handicap. Il n’existe pas actuellement de prise en charge globalement satisfaisante des lésions dégénératives du cartilage. Parmi les traitements non médicamenteux, la mise en place de prothèses est réservée aux formes évoluées de la maladie arthrosique. Cependant la prescription de médicaments antalgiques, voire anti-inflammatoires, au prix parfois d’effets indésirables, soulage la symptomatologie sans enrayer significativement la progression de la maladie.

Une recherche, du laboratoire au patient

Pourquoi le cartilage se détériore-t-il ? Dans quelles conditions ? Comment contrer l’inflammation ? Quels sont les processus de vieillissement des articulations ? En conséquence, comment préserver, voire réparer le cartilage ? Quels nouveaux traitements pour les patients ? Voici quelques-unes des questions qui mobilisent les chercheurs et cliniciens internationaux réunis durant ces journées du PLIC.
La médecine régénérative du cartilage au moyen de cellules souches est une réponse à ces défis. Le cartilage est un tissu souple qui a la particularité de ne pas contenir de vaisseau sanguin. A l’âge adulte, sa capacité de régénération est donc très lente et limitée. Dans le domaine de la bioingénierie tissulaire, l’étude des mécanismes moléculaires de différenciation des cellules souches en chondrocytes, cellules capables de produire de la matrice cartilagineuse, ouvre des voies thérapeutiques prometteuses.
Ces Journées mettent aussi l’accent sur les syndromes d’Ehlers-Danlos qui rassemblent des maladies génétiques rares souvent très invalidantes, caractérisées par de multiples anomalies des tissus conjonctifs, une hypermobilité articulaire et une arthrose précoce. L’identification des gènes dont les mutations sont à l’origine de la maladie constitue un préalable à une meilleure prise en charge et au développement de stratégies thérapeutiques jusqu’ici inexistantes.

Une recherche internationale coordonnée

Les recherches menées s’inscrivent dans une action concertée de progression des connaissances au niveau international, notamment dans le cadre du Laboratoire Européen Associé SFGEN créé par le CNRS, l’Université de Lorraine et l’Université de Dundee (Ecosse), du réseau Cartilage avec les universités de la Grande région (Cartilage Network), ainsi que par l’établissement d’un partenariat fructueux avec l’Université de Wuhan (Chine). Ces collaborations se traduisent par l’accueil de doctorants - actuellement 6 jeunes chinois réalisent leur thèse dans le laboratoire – et des échanges de chercheurs entre les différents partenaires.
Une délégation de chercheurs chinois sera accueillie les 24 et 25 septembre, pour un séminaire franco-chinois en marge des journées du PLIC.


(1) Les 8èmes Journées scientifiques du Pôle Lorrain d’Ingénierie du Cartilage se déroulent les jeudi 26 et vendredi 27 septembre 2013 à la Faculté de Médecine, sur le campus Biologie-Santé de l’Université de Lorraine à Vandoeuvre-lès-Nancy.
Organisées par le laboratoire IMoPA Ingénierie Moléculaire & Physiopathologie Articulaire [UMR CNRS/Université de Lorraine] dirigé par Jean-Yves Jouzeau, ainsi que la Fédération de Recherche « Bioingéniérie Moléculaire, Cellulaire et Thérapeutique » dirigée par Didier Mainard, ces journées bénéficient du soutien de l’Université de Lorraine, du CNRS, de la Région Lorraine et de la Communauté Urbaine du Grand Nancy.
http://www.imopa.cnrs.fr/

 

Nancy, le vendredi 20 septembre 2013 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Contacts

Chercheurs / Enseignants- chercheurs l
Sylvie Fournel-Gigleux
, 03 83 68 54 08 I 06 79 91 01 76 sylvie.fournel-gigleux@univ-lorraine.fr
Jean-Yves Jouzeau, 03 83 68 54 21 I 06 76 03 24 84 I jean-yves.jouzeau@univ-lorraine.fr
Didier Mainard, 03 83 85 26 95 I 06 21 21 45 22 I didier.mainard@univ-lorraine.fr
Jacques Magdalou, 03 83 68 54 24 I 06 95 79 69 60 I Jacques.Magdalou@univ-lorraine.fr

Presse I Céline Delalex-Bindner l CNRS Centre-Est I 03 83 85 60 53 / 06 22 83 47 69 l com@dr6.cnrs.fr

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------