CNRS Délégation Centre-Est
17 rue Notre-Dame des Pauvres
B.P. 10075
54519 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone : (33) 03 83 85 60 00
Télécopie : (33) 03 83 17 46 21


Actualités des laboratoires


Une étape de la formation de la Voie lactée : le disque épais

Copyright WIYN Consortium, Inc.Des chercheurs de l’Institut UTINAM (Université de Franche-Comté, Observatoire des Sciences de l’Univers THETA)) étudient depuis de nombreuses années la structure, la formation et l’évolution de la Voie Lactée, à travers des modèles numériques. Ils ont utilisé cette méthode pour préciser le scénario de formation de la Galaxie à une époque ancienne, il y a plus de 10 milliards d’années, quand les étoiles formaient un disque épais...


Lire la suite

Vers les disques durs du futur ?

Tandis que la pression pour augmenter la densité d’information sur les disques durs est de plus en plus forte (clouds, data centers, etc.), une découverte de l’équipe « Nanomagnétisme et Electronique de Spin » de l’Institut Jean Lamour (CNRS / Université de Lorraine) pourrait ouvrir de nouveaux horizons technologiques à l’enregistrement magnétique. Ce travail mené en collaboration avec des chercheurs américains, allemands et japonais a donné lieu à une publication dans la revue Science...


Lire la suite

Les plus anciennes traces de la mousson asiatique remontent à 40 millions d’années !

(©Alexis Licht)Grâce à l’étude de fossiles birmans et de sédiments chinois, alliée à des modélisations paléoclimatiques, une équipe internationale impliquant principalement des chercheurs du CNRS, de l’Université de Poitiers et de l’UPMC1 a découvert que le régime de mousson asiatique était déjà en place il y a 40 millions d’années, alors que les massifs tibétain et himalayen étaient bien moins élevés. Ces travaux, coordonnés par Alexis Licht (IPHEP1 et CRPG1), en collaboration étroite avec Géosciences Rennes1 et le LSCE1, montrent que la mousson asiatique a démarré bien plus tôt qu’on ne pensait, et qu’elle est sensible au moins autant à la concentration atmosphérique globale de CO2 qu’au relief himalayen...


En savoir plus

Généticiens et enzymologistes s'unissent pour synthétiser des molécules anticancéreuses

Avec ses collaborateurs de l’Université de Warwick en Angleterre, l'unité DynAMic a découvert un type de molécule à l’activité anti-tumorale prometteuse : les stambomycines.
L’équipe d’enzymologie moléculaire et structurale du laboratoire IMoPA a rejoint les généticiens de l’équipe DynAMic afin d’établir une stratégie pour générer de nouveaux dérivés des stambomycines.
En soutenant le projet StamDock, le dispositif Projets Exploratoires Premier Soutien (PEPS Mirabelle 2014) a donné l’opportunité aux deux équipes de recherche de collaborer...

Lire l'article

Le Loria en bref


Première édition du Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications, retrouvez dans 'Le Loria en bref", les temps forts de sa recherche en 2013.


En savoir plus

Claude Esling lauréat du Bunge Award 2014

Fin août à Dresde (Allemagne), Claude Esling, Président de la Commission Texture et Anisotropie de la SF2M, a reçu le Bunge Award des mains du Prof. Paul Van Houtte, Chairman du Comité International ICOTOM, et du Prof. Werner SKROTZKI, Chairman de la Conférence Internationale ICOTOM 17. Claude Esling est professeur émérite au LEM3 (laboratoire d'études des microstructures et de mécanique des matériaux) et au Labex DAMAS.

En savoir plus

La composition des mers de la surface de Titan pourrait être influencée par leur connexion à un labyrinthe de lacs souterrains

© ESA/ATG medialabEn 2007, les images prises par la sonde Huygens de l'ESA ont montré de vastes étendues liquides sur la surface glacée de Titan, essentiellement concentrées dans les régions polaires. Ces lacs ne sont pas remplis d’eau mais d’hydrocarbures, formes de composés organiques qui se trouvent aussi naturellement sur Terre, et dont l’origine sur Titan provient essentiellement des précipitations associées à la présence de nuages dans son atmosphère...


En savoir plus

Appel à candidatures : Prix régionaux de la Thèse, du Chercheur & Science et société

Destinés à encourager les doctorants et à récompenser les carrières scientifiques confirmées, les prix régionaux de la Thèse et du Chercheur distinguent chaque année des doctorants et chercheurs lorrains. Pour cette édition 2014, un troisième prix Science et Société est mis en place afin de récompenser un projet de médiation scientifique ou une action de recherche participative porté par un établissement lorrain.
► Date limite de dépôt des candidatures : 8 septembre 2014


En savoir plus