Accueil du site > Santé > Quelles stratégies pour soigner ?



Quelles stratégies pour soigner ?

Diminuer certains effets secondaires des chimiothérapies, tout en augmentant leur efficacité : la promesse des flavaglines !

02/01/2012 par Christophe Cartier dit Moulin / santé, médicament, cancer

Les effets secondaires et la résistance aux traitements sont les deux contraintes majeures des chimiothérapies anticancéreuses. Des chercheurs du Laboratoire d’innovation thérapeutique et du Laboratoire "Biotechnologie et signalisation cellulaire" (CNRS / Université de Strasbourg) ont mis en évidence les propriétés d’une famille d’agents anticancéreux, les flavaglines, à compenser significativement ces problèmes chez la souris. Ces travaux, dont la dernière étude est parue dans la revue Plos One, ouvrent des pistes prometteuses dans les futurs traitements contre le cancer.

Selon l´OMS, le cancer représente l’une des premières causes de mortalité dans le monde avec 7,6 millions de morts en 2008. Aujourd’hui, un des médicaments les plus utilisés en chimiothérapies anticancéreuses est la doxorubicine. Son usage est néanmoins limité par sa forte toxicité cardiaque. Les flavaglines sont une famille de molécules naturelles connues pour leur activité anticancéreuse et leur rôle de neuroprotecteur. Les chimistes et les biologistes des deux laboratoires se sont penchés sur cette famille de molécules en s’interrogeant sur les modes de fonctionnement des flavaglines et sur d’autres propriétés qu’elles pouvaient présenter. En développant une flavagline de synthèse, les chercheurs ont démontré que ces molécules augmentaient les effets anticancéreux de la doxorubicine, tout en protégeant le cœur des effets secondaires induits par ce médicament. Les effets cardioprotecteurs ont été démontré in vivo chez la souris et la potentialisation des effets anticancéreux été démontré in vitro. Cependant, d’autres équipes ont montré que des flavaglines naturelles aumentaient les effets anticancéreux des anthracyclines (famille à laquelle appartient la doxorubicine) chez la souris. Le développement d’une flavagline de synthèse présente un intérêt fort dans la perspective d’éventuelles applications médicales puisqu’il ne nécessite pas l’exploitation de ressources naturelles.

En plus d’augmenter l’efficacité cytotoxique de la doxorucine, l’utilisation de la flavagline de synthèse a ainsi diminué la mortalité de 50% par rapport aux souris traitées simplement avec la première molécule. Il s’avère également que l’utilisation de la flavagline prévient l’apparition des résistances aux traitements de la tumeur. Ce résultat est très encourageant pour l’avenir car il n´existe pas pour l´instant d´autre classe de composés présentant de telles propriétés. La prochaine étape pour les chercheurs est de décrypter les modes d’action des flavaglines et les relations structure-propriété. Des collaborations avec des cliniciens sont également en cours afin d’amener ces composés vers la phase clinique indispensable avant d’envisager une mise sur le marché. Ce travail a fait l’objet de deux dépôts de brevets.

JPEG - 22.9 ko
© Laurent Désaubry

Référence

Flavaglines Alleviate Doxorubicin Cardiotoxicity : Implication of Hsp27.
Bernard Y., Ribeiro N., Thuaud F., Türkeri G., Dirr R, Boulberdaa M., Nebigil C., Désaubry L.
Plos One 6 2011, doi:10.1371/journal.pone.0025302

Source : CNRS / En direct des laboratoires

Contact chercheur : Didier Rognan / Laboratoire d’Innovation Thérapeutique (Illkirch)

Contact chercheur : Canan Nebigil / Laboratoire "Biotechnologie et signalisation cellulaire" (Illkirch)

Questions, commentaires ?


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?

Quelles stratégies pour soigner ?

Une molécule antidouleur découverte à l’état naturel en Afrique

Des chercheurs viennent de montrer qu’une plante médicinale africaine produisait des quantités importantes de molécules antidouleur.

01/10/2013 par Christophe Cartier dit Moulin / santé, médicament, molécule naturelle

Un progrès dans la lutte contre les infections nosocomiales

L’adhérence des bactéries aux surfaces biotiques et abiotiques est un processus clé des contaminations microbiennes. Des chercheurs viennent de développer et de mettre en évidence les propriétés « anti-adhésives » de nanodiamants fonctionnalisés par un sucre.

20/03/2013 par Christophe Cartier dit Moulin / santé, bactérie, infection

Lutter contre l’arythmie cardiaque après un infarctus du myocarde

Par une approche originale qui combine chimie et physiologie, des chercheurs ont progressé dans la compréhension des mécanismes de l’effet cardioprotecteur des oméga-3.

28/02/2013 par Christophe Cartier dit Moulin / santé, médicament, infarctus

Neurofibromatose et cancer : deux maladies connectées

Une interaction entre la protéine Nf1 et l’enzyme LIMK2, respectivement liées à la neurofibromatose, maladie génétique, et au cancer vient d’être démontrée.

20/11/2012 par Jonathan Rangapanaiken / santé, cancer, mécanisme, neurofibromatose

Une enzyme utilisée comme outil pour la synthèse totale de molécule naturelle

Utiliser une enzyme activant la liaison C-H pour la synthèse totale de molécules naturelles est original, tout particulièrement quand elle est la clef de voute d’une synthèse asymétrique. Des chercheurs ont réussi cette prouesse, mettant ainsi en œuvre une stratégie innovante de synthèse totale.

17/07/2012 par Jonathan Rangapanaiken / mécanisme, synthèse, biologie synthétique, molécule naturelle

Fluor & Chiralité : une réaction asymétrique économe en atomes

Un des aspects les plus fascinants de la chimie du fluor est le contrôle de la chiralité des molécules fluorées dont le potentiel est grand en pharmacie.

07/06/2012 par Christophe Cartier dit Moulin / 2 commentaires / santé, médicament

Diminuer certains effets secondaires des chimiothérapies, tout en augmentant leur efficacité : la promesse des flavaglines !

Des chercheurs ont mis en évidence les propriétés d’une famille d’agents anticancéreux, les flavaglines, à réduire significativement les effets secondaires, chez la souris.

02/01/2012 par Christophe Cartier dit Moulin / santé, médicament, cancer

Une nouvelle molécule pour le traitement de la dépression

Une molécule originale (ANA-12) qui ouvre des perspectives thérapeutiques inédites dans ce domaine.

12/09/2011 par Jonathan Rangapanaiken / 1 commentaire / santé, médicament, dépression

La brucellose comme modèle de recherche de traitements antibiotiques alternatifs

Les scientifiques ouvrent une voie alternative de recherche dans le traitement de la brucellose et des infections à pathogènes bactériens avec des stratégies similaires.

03/04/2011 par Christophe Cartier dit Moulin / santé, chimie du vivant, biochimie

Des arbres moléculaires pour activer le système immunitaire

Des chercheurs ont découvert des molécules hyperbranchées capables d’activer et d’amplifier ex-vivo des lymphocytes tueurs. Ces découvertes ouvrent la voie à de nouvelles thérapies cellulaires pour le traitement de certaines leucémies.

28/10/2009 par Christophe Cartier dit Moulin / nanoscience, santé, médicament

Une enzyme capable de fabriquer des analogues du glucose

En étudiant une enzyme récemment découverte dans le génome d’Escherichia coli, des équipes se sont rendues compte que ce biocatalyseur était capable de fabriquer des analogues du glucose.

22/07/2009 par Christophe Cartier dit Moulin / santé, chimie du vivant

Des métaux pour traiter le cancer ?

Des chercheurs viennent de montrer qu’une nouvelle famille de molécules, les polyoxométallates, inhibent spécifiquement et de façon très puissante la protéine-kinase CK2, une enzyme hyperactivée dans de nombreux cancers.

23/07/2008 par Christophe Cartier dit Moulin / santé, médicament, cancer, mécanisme