ACCUEIL

THÈMES
La matière
L’énergie
La chimie organique
Acidité/Basicité
La cinétique
L’oxydoréduction
Les piles
L’électrolyse
La catalyse

VOIR AUSSI
Lexique
Les grands scientifiques
Quizz
Films à découvrir

LIENS UTILES
Accueil CNRS

Banque d’images
Catalogue Vidéothèque
La physique au lycée

SOMMAIRE

CRÉDITS





ACCUMULATEUR
Dispositif électrochimique permettant de fournir un courant continu (comme une pile) et que l’on recharge grâce à une réaction d’électrolyse. Une pile rechargeable est constituée d’un ou plusieurs accumulateurs identiques.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE

 
 

ACIDE
Selon Brönsted, un acide est une entité chimique capable de perdre un proton H pour donner une base .


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

ANODE
Électrode à laquelle a lieu une réaction d’oxydation. Il s’agit du pôle négatif dans une pile électrique. Dans une cellule d’électrolyse, la polarité est inversée et l’anode constitue le pôle positif.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 


ATOME
Constituant élémentaire de la matière, l’atome est le fragment le plus petit qui permet de différencier un élément chimique d’un autre.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE

 
 

AVANCEMENT
L’avancement x d’une réaction chimique est une grandeur qui permet de suivre l’évolution des quantités de matière des espèces présentes à chaque instant dans le système chimique.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

BASE
Selon Brönsted, une base est une entité chimique capable de gagner un proton H pour donner un acide .


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

CATALYSE
Augmentation de la vitesse d’une réaction chimique par action d’un catalyseur. Il existe trois types de catalyse: la catalyse hétérogène, la catalyse homogène et la catalyse enzymatique.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

CATHODE
Électrode à laquelle a lieu une réaction de réduction. Il s’agit du pôle positif dans une pile électrique. Dans une celule d’électrolyse, la polarité est inversée et la cathode constitue le pôle négatif.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

CHIMIE ORGANIQUE
La chimie organique est la chimie des composés carbonés (contenant l’élément carbone), naturels ou synthétiques.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

CINÉTIQUE CHIMIQUE
Étude de l’évolution temporelle des systèmes chimiques. Les lois de la cinétique permettent de déterminer la vitesse d’une réaction.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 
COMBUSTIBLE
Substance capable de brûler en vue de produire de la lumière, de la chaleur ou de la force motrice.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 
COMBUSTION
Phénomène qui résulte de la combinaison d'un corps avec le dioxygène de l'air (ou celui contenu dans un produit chimique) et qui s'accompagne d'un dégagement de chaleur. La combustion est une réaction le plus souvent exothermique.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 
COMPOSÉ NATUREL
Composé qui se trouve tel quel dans le sol ou qui est produit par les plantes ou les animaux.



VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

COMPOSÉ SYNTHÉTIQUE
Composé obtenu par synthèse. Son existence nécessite donc l’intervention de l’Homme.



VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

DISMUTATION
Cas particulier de réaction d’oxydoréduction durant laquelle une même espèce joue le rôle d’oxydant et de réducteur.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

DOSAGE (OU TITRAGE)
Le dosage (ou titrage) d’une entité chimique en solution permet de déterminer sa concentration au moyen d’une réaction chimique. Celle-ci a lieu entre une solution titrée (de concentration inconnue) et une solution titrante (de concentration connue).

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

ÉDIFICE CHIMIQUE (OU MOLÉCULE)
Association d’atomes donnant lieu à un composé stable. Ions, polymères ou complexes sont des édifices chimiques.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

EFFET DE SERRE
Phénomène naturel permettant à l’énergie solaire reçue par la Terre d’être conservée dans l’atmosphère. Sans lui, la température moyenne sur notre planète serait d’environ —18°C. Ce sont les gaz à effet de serre qui assurent ce processus.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

ÉLECTRODE
Élément conducteur captant ou libérant un courant électrique. Certains appareils électriques comportent généralement deux électrodes, une anode et une cathode, chacune reliée aux deux bornes de branchement de l’appareil.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

ÉLECTROLYSE
Réaction d’oxydoréduction forcée par un apport d’énergie sous forme de courant électrique.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

ÉLECTRON
Particule fondamentale, constituant universel de la matière puisqu’il est présent dans tous les atomes. D’une masse m = 9,109.10 kg, portant une charge e = —1,602.10 C et de diamètre considéré comme nul, l’électron n’a jamais été observé.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

ÉLEMENT CHIMIQUE
Tous les atomes possédant le même numéro atomique, appelé Z (égal au nombre de protons), définissent un élément chimique. Chacun d’eux est représenté par un symbole qui permet de l’identifier.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 
ÉQUILIBRE
État d’un système chimique pour lequel les quantités de matière des différentes entités présentes n’évoluent pas.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 
ESPÈCE AMPHOLYTE
Entité possédant à la fois la fonction acide et la fonction basique.



VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

ESTÉRIFICATION
Réaction chimique durant laquelle un acide carboxylique et un alcool, en présence d’ions
H, se transforment pour donner un ester et de l’eau:
R—OH + R—COOH = R—COO—R + H2O


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

FACTEUR CINÉTIQUE
Paramètre permettant d’influencer la vitesse d’une réaction chimique. Les facteurs cinétiques les plus utilisés sont la température, la concentration initiale des réactifs ou l’emploi de catalyseurs.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

GLUCIDES
Les glucides (ou hydrates de carbone) sont une catégorie de composés organiques. Ils font partie, avec les lipides et les protéines, des constituants essentiels de l’alimentation de tout être vivant. Les glucides sont en effet un des principaux intermédiaires biologiques de stockage et de consommation d’énergie.
VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

HYDROCARBURE
Composé organique formé uniquement d’atomes de carbone et d’hydrogène (exemple: le méthane, CH4)


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

HYDROLYSE D'UN ESTER
Réaction inverse de l’estérification. En présence d’eau et d’ions H, un ester se transforme pour donner l’acide et l’alcool correspondant.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

ION
Atome ou molécule portant une charge. On parle de cation dans le cas d’une charge positive et d’anion dans le cas d’une charge négative.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

ISOTOPES
Atomes ayant le même numéro atomique Z, donc le même nombre de protons, mais des nombres de neutrons différents.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

LIAISON COVALENTE
Une liaison chimique définit le mode d’attachement des atomes dans une molécule. Dans le cas d’une liaison covalente, chacun des deux atomes liés met en commun un ou plusieurs électrons (liaisons covalentes simples ou multiples) de sa couche périphérique.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 
LIAISON INTERMOLÉCULAIRE
Définit une interaction entre les molécules d’un même corps.



VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 
LIAISON INTRAMOLÉCULAIRE
Définit une liaison entre deux atomes appartenant à une même molécule.



VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

MATIÈRE
Ensemble des objets et composés, naturels ou synthétiques, qui nous entourent. Toute matière est constituée d’espèces chimiques.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

NEUTRON
Particule fondamentale électriquement neutre qui, avec le proton, entre dans la composition du noyau atomique.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 
OXYDANT
Entité chimique capable de capter (ou de gagner) un ou plusieurs électrons.



VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 


OXYDATION
Une oxydation est une perte d’électrons. Dans une réaction d’oxydoréduction, le réducteur donne un ou des électrons à l’oxydant. On dit que le réducteur subit une oxydation.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE

 
 

PARTICULE
Désigne une quantité matérielle ou non, de très petite masse et de très petites dimensions, considérée dans les transformations de la matière.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

PÉTROLE
Nom plus courant du kérosène, le pétrole est un combustible liquide trouvé dans le sol et donnant par distillation différents corps tel que l’essence ou l’huile de machine.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

pH
Paramètre permettant de définir si un milieu est acide ou basique. Si le pH est supérieur à 7, le milieu est basique. S’il est inférieur à 7, le milieu est acide. Un pH égal à 7 représente un milieu neutre.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

PHOTOSYNTHÈSE
Processus biologique permettant aux plantes, sous l’effet de la lumière, de transformer l’eau puisée dans le sol et le dioxyde de carbone CO2 de l’air en glucides (apport énergétique) et en dioxygène O2.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

PILE
Générateur transformant de l’énergie chimique, issue d’une réaction d’oxydoréduction, en énergie électrique.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

PROTON
Particule fondamentale de charge électrique positive qui, avec le neutron, entre dans la composition du noyau atomique.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

RADIOACTIVITÉ
Les éléments chimiques possèdent des isotopes. Certains ont un noyau instable et se désintègrent en donnant un autre noyau ou en émettant un rayonnement, dans le but de libérer leur énergie et de retrouver leur équilibre. C’est ce phénomène que l’on nomme la radioactivité.
VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

RAFFINAGE
Ensemble d'opérations chimiques ou physicochimiques par lesquelles on traite une substance, pour la purifier, ou un mélange, pour en séparer certaines substances ou composés.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

ACTION ACIDO-BASIQUE
Une réaction acido-basique modélise la transformation des systèmes de type acide-base. Elle est caractérisée par un transfert de proton H entre un acide et une base .


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

ACTION D'OXYDORÉDUCTION
Une réaction d’oxydoréduction est caractérisée par un transfert d’électrons entre deux réactifs : un oxydant et un réducteur.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

ACTION ENDOTHERMIQUE
Transformation chimique durant laquelle le système réactionnel reçoit de l’énergie du milieu extérieur.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

ACTION EXOTHERMIQUE
Transformation chimique durant laquelle le système réactionnel cède de l’énergie au milieu extérieur.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 
DUCTEUR
Entité chimique capable de perdre des électrons.



VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

DUCTION
Une réduction est un gain d’électrons. Dans une réaction d’oxydoréduction, l’oxydant gagne le ou les électrons perdus par le réducteur. On dit que l’oxydant subit une réduction.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

SAPONIFICATION
Réaction des ions hydroxyde HO¯ avec un ester conduisant à un alcool et à un ion carboxylate. Cette hydrolyse basique réalisée sur les corps gras (esters à longues chaînes carbonés) conduit à des savons.

VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

SURFACE ACTIVE
En catalyse hétérogène, on appelle surface active la surface du catalyseur solide en contact avec les réactifs. C’est là que les espèces se transforment pour former les produits de la réaction. Un catalyseur est d’autant plus efficace que sa surface active est grande.
VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 
SYSTÈME CHIMIQUE
Ensemble de substances susceptibles de coexister ou d’entrer en réaction.



VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 

TRANSFORMATION FORCÉE
Réaction nécessitant un apport d’énergie. Une électrolyse est un exemple de transformation forcée.


VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 
TRANSFORMATION RÉVERSIBLE
Transformation chimique pouvant évoluer dans un sens ou dans l’autre.



VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
 
TRANSFORMATION SPONTANÉE
Réaction ne nécessitant pas d’apport d’énergie.



VOIR LA PAGE CORRESPONDANTE
 
   

VOIR AUSSI : le glossaire du site "Chimie pour Tous"

RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL