LIENS UTILES
Accueil CNRS
Banque d’images
Catalogue Vidéothèque
La physique au lycée

  cliquez ici pour plus d'informations concernant cette image

Le volcan Poas (Costa Rica) culmine à 2708 mètres. Les eaux du lac, qui occupent le fond de son immense cratère principal, sont très acides et sulfureuses.

© CNRS Photothèque

 


SOMMAIRE

CRÉDITS

   


Le chimiste danois Nicolaus Brönsted a élaboré en 1923 une définition moderne des acides et des bases. Selon lui, un acide est une entité chimique capable de perdre un proton H pour donner une base. À l’inverse, une base est une espèce capable de capter un proton H pour donner un acide.
Un couple acide/base est généralement noté AH/A¯, ou AH/A suivant le couple concerné. On dit que A¯ est la base conjuguée de l’acide AH. Chaque acide possédant une base conjuguée, ces deux entités forment un couple acide/base.

L’eau est un cas particulier car elle peut aussi bien jouer le rôle d’un acide que d’une base, c’est une espèce ampholyte. Elle est en effet capable de perdre un proton pour donner un ion hydroxyde HO¯ mais elle peut aussi gagner un proton pour former l'ion oxonium H3O. L’eau est ainsi un acide dans le couple H2O/HO¯; elle est une base dans le couple H3O/H2O.
 
Parmi les acides les plus connus, l’acide chlorhydrique (HCl) est une espèce gazeuse appartenant au couple HCl/Cl¯ et l’acide sulfurique (H2SO4) est un liquide qui a pour base conjuguée l’ion sulfate SO4. Une des bases les plus employées est l’hydroxyde de sodium NaOH, solide blanc également appelé soude.

Les solutions aqueuses obtenues à partir de ces acides et de ces bases sont couramment employées en chimie, lors des synthèses de chimie organique ou pour des opérations de dosage. Des précautions d’emploi sont cependant nécessaires car les acides et les bases, surtout lorsqu’ils sont concentrés, sont des produits très corrosifs. Avant d’utiliser un tel produit, il est impératif de prendre connaissance des consignes de sécurité, notamment des phrases de risques et de sécurité référencées sur l'étiquette du flacon.
Les risques concernent également le milieu naturel. Ainsi les roches, les eaux, les végétaux ou les animaux peuvent être victimes de l'acidité.