cliquez ici pour plus d'informations concernant cette image

Flamme se formant à la sortie d'un chalumeau soudeur oxyacétylénique destiné à produire une température élevée. Dans cette réaction de combustion, le comburant est l'oxygène et le gaz combustible, l'acétylène.

© CNRS Photothèque

 


SOMMAIRE

CRÉDITS

   


Une transformation chimique est caractérisée par un état initial, composé des réactifs, et un état final, composé des produits. Au cours d’une telle réaction, il y a conservation de la matière. C’est-à-dire qu’un élément peut apparaître sous différentes formes au début et à la fin d’une réaction mais en aucun cas il ne sera perdu. C’est la célèbre loi de conservation de la matière, énoncée pour la première fois en 1789 par Antoine de Lavoisier.

On peut citer l’exemple de la combustion du méthane CH4. La combustion est un phénomène qui résulte de la combinaison d'un corps avec le dioxygène de l'air (ou celui contenu dans un produit chimique) et qui s'accompagne d'un dégagement de chaleur (la réaction est alors dite exothermique).
Le méthane CH4 est l’hydrocarbure majoritairement présent dans le gaz naturel.
Sa combustion dans le dioxygène de l’air s’effectue selon la réaction suivante :
CH4 + 2 O2 = CO2 + 2 H2O
le méthane est ici le gaz combustible alors que le dioxygène joue le rôle de comburant.

En plus d’une transformation de matière, cette réaction dégage une quantité importante de chaleur. Elle est donc utilisée comme source d’énergie thermique dans l’industrie mais également dans les habitations domestiques chauffées au gaz.