CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil CNRS Images

sur le site de CNRS Images
   Accueil > CNRS Images > Lettre électronique

S'abonner

 

Lettre électronique - Juin 2013

 

FOCUS SUR L'ARCHEOLOGIE

A l'occasion des journées nationales de l’archéologie, les 7, 8 et 9 juin 2013, découvrez en images le travail des scientifiques sur les chantiers de fouilles et en laboratoire.

CNRS Images vous propose une sélection d'images issues de la photothèque et de la vidéothèque du CNRS montrant la variété des terrains et des époques étudiées. Ces ressources sont accessibles en ligne gratuitement !

 

LES TERRAINS A L'ETRANGER...

© CNRS Photothèque / Hubert Raguet

Pétra, le dessous des cartes

La chercheuse Laïla Nehmé (CNRS), du laboratoire Orient et Méditerranée, vient de publier le tout premier Atlas archéologique et épigraphique de Pétra (Jordanie).
Pour confectionner ce précieux outil de gestion et de conservation du site jordanien, elle a mené huit missions de terrain, mettant au jour 600 inscriptions nouvelles et un millier de monuments. La photothèque vous propose une découverte en images du site...

L'album photo
L'article de CNRS le journal (mai-juin 2013)

 

Le parfum retrouvé

Sur les sites de Pompéi, Paestum, Herculanum... en Italie, des découvertes archéologiques de divers flacons ont permis d'approfondir les connaissances sur les parfums fabriqués et utilisés dans l'Antiquité. Jean-Pierre Brun, archéologue CNRS au Centre Jean Bérard, et Xavier Fernandez, chimiste au LCMBA, réunissent leurs compétences et travaillent ensemble pour reconstituer les fragrances d'un parfum millénaire, le parfum à la rose d'Italie.
Aidés par les travaux de Suzanne Amigues, philologue à l'université de Montpellier, de Nicolas Tran, épigraphiste à ANHIMA, de Gabriel Bouillon, jardinier au jardin du musée international de la parfumerie et de Raphaël Haury, parfumeur, les deux chercheurs retracent cette quête et montrent les étapes successives de cette re-création.

Visionnez le film (2012) L'album photo
L'article de CNRS le journal (déc. 2011)

Une Dame, des pierres, des hommes

La Dame d'Elche, remarquable buste en pierre sculptée du Vème ou IVème siècle avant notre ère est un chef d'œuvre de l'art ibérique. Pierre Rouillard, archéologue CNRS au laboratoire ArScAn, accompagné d'archéologues, d'un géologue et d'un géomaticien, raconte l'histoire de la statue et tente de trouver l'identité de cette dame, déesse ou princesse, recherchant son lieu d'origine, les carrières de la vallée d'El Ferriol près d'Alicante (Espagne), et la matière dans laquelle elle a été sculptée.
Ces recherches éclairent les techniques d'exploitation des carrières de la région d'Alicante sur 23 siècles, les méthodes de travail des carriers, le travail des tailleurs de pierre et celui des sculpteurs.

Visionnez le film (2011) L'album photo

Peintures San en lumière

L'Afrique du Sud est l'un des pays qui possède le plus riche patrimoine d'art rupestre au monde. Des milliers de peintures et gravures (les plus anciennes datant de 3 000 ans) ont été réalisées par les San, population de chasseurs cueilleurs nomades. Une campagne d'analyse in situ des peintures à l'aide d'un spectromètre Raman (une première scientifique) est menée en coopération par des scientifiques français et sud-africains.

Visionnez le film (2010) L'album photo
L'article de CNRS le journal (mars 2011)

© CNRS Photothèque  /  Hubert RAGUET

 

Fouilles majeures en Asie mineure

En Turquie, des archéologues français fouillent sans relâche les restes de la ville de Xanthos et de son principal sanctuaire, le Létôon. La campagne 2010, très fructueuse, a livré son lot de découvertes confirmant la richesse de ce site emblématique de la civilisation lycienne...

L'album photoL'article de CNRS le journal (nov. 2010)

Trittoia ou le rendez-vous de Thasos

Par la Genèse et Démosthène, ou encore par Homère et Xénophon, on connaissait l'existence d'un rituel de prestation de serment où trois animaux (un bélier, un porc, un taureau) étaient immolés : ce qu'on appelait une trittoia.
A Thasos, la grande île de la Grèce du nord, après qu'ont été découverts un peu par hasard les restes d'un porc et d'un taureau ainsi que l'avant d'un bélier, datés du IVème siècle avant notre ère, l'archéozoologie permet de découvrir le chaînon manquant : l'arrière du bélier. Pour la première fois, se trouvent ainsi mis au jour les vestiges d'un rituel également connu par les textes et qui préfigure le sort de qui manque à ses engagements.

Visionnez le film (2007)

© Le Miroir

Côa, la rivière aux mille gravures

Sur les roches du bord de la rivière Côa, petit affluent du fleuve Douro au Portugal, un ensemble de gravures préhistoriques à l'air libre, a été découvert au début des années 1990. Celles-ci sont menacées de disparition par la construction d'un barrage sur la rivière. Grâce à une forte mobilisation, les gravures sont sauvées, inscrites au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco et la vallée de la Côa devient un parc archéologique ouvert au public et à la recherche.
Deux équipes de chercheurs travaillent sur ce site de 17 km. L'une se consacre à la prospection, sondant et fouillant la vallée et les plateaux environnants. L'autre se consacre à l'étude proprement dite des gravures, recensant les différentes figures tracées, les datant, tachant d'expliquer leur présence en plein air et non pas dans des grottes.

Visionnez le film (2006)

© CNRS Images

Sur les tracés de Jean-Claude Golvin

Architecte archéologue, Jean-Claude Golvin (CNRS) présente ses méthodes de restitution de site ou de monument par l'image. Il explique les techniques qui lui permettent de créer une image de restitution d'un site tel que la villa Jovis (Italie). Il montre comment à partir des plans et des coupes, il détermine les volumes et crée une image en 3D...

Visionnez les films (2006) L'album photo

... EN FRANCE

Néandertal, l’homme de tous les climats

A Caours (Somme), la découverte et la fouille d'un campement néandertalien datant d'environ 123 000 ans, pendant l'interglaciaire Eemien, remet en cause l'hypothèse selon laquelle l'homme de Néandertal a été incapable de s'adapter aux modifications de son environnement, et en particulier de vivre en forêt sous un climat tempéré. Quatre chercheurs de disciplines scientifiques diverses, le géologue Pierre Antoine (CNRS), la malacologue Nicole Limondin-Lozouet (CNRS), le préhistorien Jean-Luc Locht, l'archéozoologue et paléontologue Patrick Auguste (CNRS), tout en présentant leurs travaux respectifs sur le chantier, en apportent les preuves.

Visionnez le film (2011) L'album photo
L'article de CNRS le journal (déc. 2011)

© CNRS Photothèque  /  Eric GAILLEDRAT

Des rituels pour les héros morts au combat ?

Les fouilles menées depuis 2004 sur le site archéologique de Pech Maho à Sigean (Aude) ont révélé les traces de rituels d'un type totalement inédit. En l'an 200 avant notre ère, après une destruction brutale, de nombreuses personnes reviennent à Pech Maho pour des rituels funéraires, mêlant sacrifices animaliers et crémation de dépouilles humaines, en l'honneur de héros vraisemblablement morts au combat. Sous la direction d'Eric Gailledrat (CNRS) du laboratoire Archéologie des Sociétés Méditerranéennes, les fouilles, menées par une équipe pluridisciplinaire associant entre autres Armelle Gardeisen, archéozoologue CNRS et Henri Duday, archéothanatologue CNRS), ont permis de mettre au jour une pratique encore jamais observée auparavant.

L'album photoLe communiqué (10 nov. 2009)

© Passé simple

Marsoulas, la grotte oubliée

Le nom de la grotte de Marsoulas, sise dans les Pyrénées (Haute-Garonne), est définitivement lié à l'histoire de l'art rupestre. Deux chercheurs, Carole Fritz (CNRS) et Gilles Tosello, décryptent les images énigmatiques laissées sur les parois datées de 15 000 ans.
Découverte en 1897, peu après la grotte d'Altamira, cette grotte a fait l'objet de travaux de relevés par l'abbé Breuil, permettant de définir les bases d'une première chronologie de cet art. Elle est tombée dans l'oubli près d'un siècle. Les chercheurs relèvent minutieusement les tracés et décrivent les techniques qu'ils emploient. Par le biais d'images 3D, les peintures de bisons, chevaux, bouquetins mais également personnages et signes inconnus, sont peu à peu dévoilées.

Visionnez un extrait du film (2006)

Autoportraits des origines

Trois paléontologues tentent de redonner vie à l'homme de la préhistoire, qu'il soit Neandertal ou Cro-Magnon, grâce aux nombreuses traces de son existence.
Jean-Louis Heim, paléontologue au Musée de l'Homme décrit précisément la morphologie de l'homme préhistorique. Au musée d'Argentomagus (Indre) et dans les grottes alentour, Patrick Paillet, préhistorien, montre l'inventivité de l'homme préhistorique qui a su créer des outils, la peinture, l'art, le modelage... Jean Airvaux, préhistorien, révèle un ensemble unique au monde de visages d'hommes et de femmes paléolithiques…

Visionnez le film (2003)

Yves Le Bechennec, un archéologue en Seine Saint-Denis

L'archéologue Yves Le Bechennec dirige la fouille d'un cimetière celte d'environ 250 sépultures, de l'âge du fer, situé dans l'enceinte de l'hôpital Avicenne de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Tout au long des découvertes, il aborde les différentes facettes et spécificités de son métier d'archéologue. Travailler en zone urbanisée et plus particulièrement mettre à jour des squelettes dans un hôpital pose un certain nombre de questions.
Enfin, l'archéologue fait appel aux populations immigrées d'origine africaine pour comprendre les techniques employées par les Gaulois dans le travail du fer et de la terre…

Visionnez le film (2003)

L'Histoire en pièces : les Gaulois

Les pièces de monnaies racontent l'histoire. Leur étude apporte des informations essentielles pour la connaissance du passé, tant politique que religieux, artistique, démographique.
Les Celtes, recrutés comme mercenaires par les conquérants du monde antique, introduisent la monnaie dans le monde celtique lors de leur retour. Les premières monnaies gauloises, qui apparaissent au 3ème siècle avant notre ère, sont en or et à l'effigie des grands conquérants méditerranéens. D'abord copiées sur les séries grecques, elles sont ensuite adaptées au goût celte. Les fouilles de sanctuaires comme celui d'Allonnes (Sarthe) donnent de précieux renseignements sur la circulation des monnaies, à partir des offrandes monétaires déposées par les fidèles. Peu à peu, l'influence romaine s'affirme tant dans l'iconographie que dans l'usage monétaire.

Visionnez le film (1997)
L'enquête de CNRS le journal (juil.-août 2010)

... ET AUSSI EN PALEONTOLOGIE

La vie avant les dinosaures

Sébastien Steyer, paléontologue CNRS au Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements, est l'un des rares spécialistes qui étudie le Permien, mystérieuse période qui s'étend de -250 millions d'années à -300 millions d'années, où la Terre ne formait qu'un seul méga-continent, la Pangée. C'est une période clé à la fin de laquelle 90% des espèces vont disparaître brutalement. Ces vertébrés, qui vivaient avant les dinosaures sont les premiers à fouler le sol. Ils demeuraient les grands oubliés de la paléontologie. Sébastien Steyer nous emmène sur le site exceptionnel de Muse près d'Autun (Bourgogne), où il mène ses recherches en collaboration avec d'autres scientifiques...

Visionnez le film (2011) L'album photo
L'article de CNRS le journal (juillet-août 2011)

Des dinos sous les vignes

A Cruzy (Hérault), Eric Buffetaut, paléontologue CNRS au Laboratoire de Géologie de l'Ecole Normale Supérieure, et son équipe ont entrepris la fouille d'un gisement d'ossements de dinosaures, depuis une dizaine d'années. Une collaboration très active est menée avec l'association d'archéologues et paléontologues amateurs (ACAP).
Eric Buffetaut nous parle des paysages, de la végétation et du climat chaud tropical qui régnait à l'époque des dinosaures. Il expose toutes les difficultés rencontrées pour dégager les ossements pris dans des gangues de grès et terres argileuses. Les opérations minutieuses et délicates de traitements au laboratoire (nettoyage, consolidation...) des pièces découvertes sont décrites. Reste ensuite la tâche la plus ardue qui consiste à procéder à l'identification de l'animal découvert.

Visionnez le film (2009) L'album photo

Dans les traces du dinosaure

A Plagne (Ain), des empreintes de dinosaures sauropodes, gigantesques herbivores, ont été découvertes en avril 2009 par Marie-Hélène Marcaud et Patrice Landry, membres de la société des naturalistes d'Oyonnax. Ils en ont fait part à Pierre Hantzpergue et Jean-Michel Mazin (CNRS), paléontologues à l'université Claude Bernard Lyon 1, qui ont authentifié ces empreintes.
Les chercheurs expliquent que ce site est tout à fait exceptionnel tant par la taille de ces traces, les plus grandes connues à ce jour dans le monde, que par la longueur des pistes formées par ces empreintes, de 100 à 200 mètres de long.
Les études géologiques et les travaux de fouilles à entreprendre nécessiteront des moyens techniques et humains très importants sur plusieurs années.

Visionnez le film (2009) L'album photo
Le communiqué (6 oct. 2009)

A VOIR EGALEMENT...

 

Truelles et pixels
Métiers et sciences de l’archéologie

L’archéologie fait appel à des compétences et des disciplines très variées : histoire bien sûr, mais également mathématiques, technologie, français, biologie, physique, chimie, histoire de l’art… Sur Truelles et pixels, des chercheurs de la Maison de l’orient et de la méditerranée (CNRS / Université Lyon 2) vous livrent leurs secrets à travers une collection de sites ludiques et interactifs qui a pour objectif de transmettre la passion qui anime les professionnels des métiers de l'archéologie.

Le site

 

Peut-on sauvegarder notre patrimoine archéologique ?

Fresques des grottes de Lascaux, site de Pompéi, temples d’Angkor, notre patrimoine archéologique soulève constamment des questions de sauvegarde, de restauration et de conservation. Doit-on tout sauvegarder ? Pourquoi restaurer un site plutôt qu’un autre ? Comment protéger les sites archéologiques des dégâts liés à l’afflux de touristes ? La restitution virtuelle peut-elle être une alternative à la conservation ? Autant de sujets passionnants auxquels vous êtes invités à prendre part en compagnie de nos intervenants.

 Visionner le débat "Parlons-en"

RENDEZ-VOUS

Journées de l'archéologie

La quatrième édition des Journées nationales de l’Archéologie met à l’honneur, le temps d’un week-end, la diversité du patrimoine archéologique à travers des initiatives exceptionnelles : Portes ouvertes sur les chantiers de fouille, expositions, conférences, animations, ateliers, archéobalades, rencontres avec des archéologues… 

Vous avez rendez-vous aux quatre coins de la France avec les chercheurs du CNRS...

Préparez votre visite

 

Rejoignez la communauté de CNRS Images sur

 

Mise à jour du 4 juin 2013

Barre d'outils Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site