CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil CNRS Images

sur le site de CNRS Images
   Accueil > Lettre électronique > Focus sur le patrimoine 2015

S'abonner

 

Lettre électronique - Septembre 2015

 

© DES SIGNES studio Muchir Desclouds

SCIENCE & PATRIMOINE

Pour les Journées européennes du patrimoine, le CNRS vous invite à explorer la notion de "patrimonialisation" au travers d'une gigantesque fresque à la gare Montparnasse, à Paris. CNRS le journal répondra de son côté à ces questions via un blog collaboratif, dédié au patrimoine scientifique. Le CNRS invite également à venir découvrir, partout en France, les coulisses de la recherche : observatoires astronomiques, sites de fouilles et collections scientifiques ouvriront exceptionnellement et gratuitement leurs portes au public. De son côté CNRS Images vous propose de découvrir en images la recherche scientifique au service du patrimoine.

Le site dédié du CNRS Le communiqué (9 sept. 2015)

 

A DECOUVRIR...

© CNRS Photothèque, Cyril Frésillon
 

Le couloir du temps

En septembre et octobre 2015, le CNRS, en partenariat avec la RATP, expose dans le couloir de la station Montparnasse à Paris, une fresque de 135 mètres de long sur le thème du patrimoine, "Le Couloir du temps". En images, le public découvrira le processus de patrimonialisation à travers le cheminement scientifique de plusieurs objets. Ces étapes illustreront : "la découverte de l’objet", "la certification de l’origine de l’objet", "la connaissance de l’objet", "la célébration de l’objet par son exposition" et "la transmission de l’objet aux générations futures". Une sixième étape faisant écho à la thématique de la 32e édition des Journées européennes du patrimoine interrogera le public sur "le patrimoine de demain" et sur l’apport des sciences dans ce domaine.

La fresque enrichie L'album photo

 

L'ANALYSE DU PATRIMOINE

© CNRS Photothèque, Cyril Frésillon
 

Ounnout la Prophétesse

À la fin du XIXème siècle, de nombreuses momies coptes et une collection de textiles et d’objets délicats sont découvertes sur le site égyptien d'Antinoé, une cité fondée par l’empereur romain Hadrien autour de l’an 130. Dispersé dans différents musées français, ce trésor fait aujourd’hui l’objet d’une étude scientifique. L'une des momies, entièrement recouverte de feuilles d'or, est dans un état de conservation exceptionnel. Des chercheurs du Laboratoire de tribologie et dynamique des systèmes (LTDS) se sont rendus au Musée des Beaux-Arts de Dunkerque, où elle est exposée, afin de procéder à des analyses.

L'album photo
Un extrait du film "Le mystère des momies coptes d'Antinoé"

© CNRS Photothèque / IFEA, Céline Anaya-Gautier

Au secours des fresques péruviennes

Au Pérou, des chercheurs français et péruviens étudient les peintures murales des vallées de Pisco et de Lurín, réalisées avant la conquête espagnole. Grâce à des techniques alliant physique et archéologie, ils tentent de préserver cet exceptionnel patrimoine pictural...

Le diaporama de CNRSleJournal L'album photo

© CNRS Images
 

Le parfum retrouvé

Sur les sites de Pompéi, Paestum, Herculanum... en Italie, des découvertes archéologiques de divers flacons permettent d'approfondir les connaissances sur les parfums fabriqués et utilisés dans l'Antiquité. Un archéologue et un chimiste réunissent leurs compétences pour reconstituer les fragrances d'un parfum millénaire : le parfum à la rose d'Italie. Aidés par les travaux d'une philologue, d'un épigraphiste, d'un jardinier du musée international de la parfumerie et d'un parfumeur, les deux chercheurs retracent cette quête et montrent les étapes successives de cette re-création...

Visionnez le film (28 min)

A voir aussi

Le communiqué (3 juil. 2015)
L'article de CNRSleJournal (16 déc. 2014)

© CNRS Photothèque, Hubert Raguet

Stradivarius, la fin d'un mythe

Claudia Fritz, chercheuse en acoustique, a conduit en 2012 à Paris et en 2013 à New York des expériences originales visant à comparer la qualité des Stradivarius à celle des violons neufs. Les résultats de la première expérience ont été publiés et mettent à mal la suprématie du légendaire instrument.

Le diaporama de CNRSLe Journal

© CNRS Photothèque, Luc Ronat

Quand le laser révèle le passé

Des chercheurs ont étudié des pièces de musée, des peintures rupestres ou encore des vitraux grâce à la spectroscopie Raman. Cette technique utilise un rayon laser pour analyser les objets patrimoniaux et les œuvres d’art sans les détériorer.
Le diaporama de CNRSLeJournal
Visionnez le film "Peintures San en lumière" (32 min)

 

CONSERVATION, RESTAURATION, RESTITUTION

"Gauloises", Pierre Buraglio, 1978 © ADAGP

L'art contemporain en questions ?

De plus en plus d’œuvres d’art contemporain sont fabriquées avec des matériaux inhabituels et périssables qui posent le problème de leur durabilité dans le temps. Nathalie Heinich, sociologue à l’EHESS, nous explique comment l’art contemporain qui s’est construit autour de la transgression des formes et des matériaux, questionne conservateurs et restaurateurs. Le caractère éphémère de certaines œuvres, voulu parfois expressément par l’artiste, entre en conflit avec les institutions muséales dont la mission est d’assurer l'intégrité et la pérennité du patrimoine artistique.

Visionnez le film (5 min)

© CNRS Photothèque, Benjamin Leterrier
 

La conservation des biens culturels

Le Centre de recherche sur la conservation (CRC) est dédié à la conservation des biens culturels. Une cinquantaine de scientifiques regroupant des chimistes, physiciens, biologistes, historiens de l’art ou historiens des sciences et des techniques s’intéressent aux objets de muséums, de musées, d’archives et de bibliothèques mais également aux monuments historiques. Leurs travaux visent en particulier la connaissance des matériaux du patrimoine et l’étude de leurs processus d’altération, ainsi que le développement de méthodes de conservation préventive et curative.

L'album photo
L'article du Journal du CNRS (sept-oct. 2012)

A voir aussi

Visionnez le film "Les autochromes Lumière" (6 min)

© Agreat Production
 

Le toucher, un sens essentiel pour apprendre

Au milieu des œuvres d’art de la galerie tactile du musée du Louvre, Édouard Gentaz, spécialiste de psychologie du développement, analyse l’importance du sens du toucher dans la cognition et l’apprentissage chez les enfants.

Visionnez le film (3 min)

A voir aussi

L'album photo sur des maquettes ludo-pédagogiques tactiles

© CNRS Photothèque, Claude Delhaye
 

La Caverne du Pont-d'Arc : un fac-similé très ressemblant

La grotte Chauvet Pont-d'Arc, en Ardèche, a été inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco le 22 juin 2014. Le grand public peut découvrir depuis le 25 avril 2015 la réplique de ce trésor historique, constituée de fac-similés d'une vingtaine de panneaux : la Caverne du Pont-d'Arc. Gilles Tosello, plasticien préhistorien évoque sa technique de restitution d'une de ces fresques, "le panneau des chevaux".

Grotte ornée du Pont d'Arc : vers un fac-similé (3 min)
L'album photo
Réplique de la grotte Chauvet : un chantier unique (11 fév. 2014)
La grotte Chauvet vue par ses copistes (24 avril 2015)

 

UN PATRIMOINE SCIENTIFIQUE EN HERITAGE…

© CNRS Images / RéSiTEch HN
 

Un instrument et des hommes, l'aventure de la sonde atomique à Rouen

La sonde atomique est un instrument scientifique unique : elle permet d'analyser la composition d'un matériau à l'échelle atomique et d'obtenir une modélisation 3D de l’agencement des atomes au cœur de la matière. Ses origines remontent aux années 60, lorsqu'Erwin Muller met au point le microscope ionique permettant d'observer les atomes dans leur individualité. L'évolution de cette technique sera liée au Groupe de Physique des Matériaux, fondé par Jean Gallot, à l'Université de Rouen. De retour d'Angleterre, où il s'est intéressé à la micrographie ionique, il décide de mettre sur pied une équipe afin de réaliser la première sonde atomique française...

Visionnez le film (29 min)

© CNRS Images
 

Le CERN a 60 ans

A l'occasion du 60ème anniversaire du Cern, Jacques Martino, directeur de l’Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3) du CNRS, nous fait découvrir l'histoire étonnante de trois pièces de collection du LHC, l'accélérateur de particules le plus puissant du monde. Cet instrument scientifique de pointe, devenu une référence pour sonder l'infiniment petit et expliquer l'infiniment grand, entre dans l'histoire.

Visionnez le film (4 min)

© CNRS Photothèque, Fonds historique
 

Le grand électro-aimant de l'Académie des Sciences

A partir d'archives cinématographiques du CNRS, retrouvez la fabrication d'un très grand électro-aimant destiné à la recherche scientifique. D'un poids de 120 tonnes, cet électro-aimant était à l'époque le plus puissant du monde. Il a été installé dans les locaux de l'Office national des recherches et inventions (ONRSI) à Meudon-Bellevue en 1928. Les différentes phases de sa construction, usinage (tournage, alésage, rabotage), fabrication des enroulements, transport, montage et contrôle du fonctionnement, sont mises en regard avec les recherches rendues possibles à l'époque par un tel équipement.

Visionnez le film (8 min) Accédez au Web-documentaire

 

LA GASTRONOMIE, UN PATRIMOINE CULTUREL

© CNRS Images
 

Champagne, un océan de bulles

Depuis le 4 juillet dernier, le champagne (plus précisément les coteaux, maisons et caves de Champagne) a été inscrit au Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO. De son côté, à Reims, une équipe de chercheurs s'intéresse au pétillant du champagne. Comment naissent les bulles à la surface des verres ? Comment finissent-elles leur vie en projetant liquide et composés aromatiques dans l’air ? Autant de phénomènes physiques que l'on retrouve dans la nature et que les scientifiques tentent de mieux comprendre. Reportage dans un laboratoire en pleine effervescence.

Visionnez le film (6 min)

© Ex Nihilo / CNRS Images / Universcience
 

Petits délices culturels

Le pourrissement peut être utilisé comme technique afin de relever le goût des aliments. Selon notre culture et nos habitudes culinaires, nous acceptons certains types de pourrissements. Le dégoût que nous ressentons face à un aliment fermenté ou mariné relève donc d’un apprentissage culturel.

Visionnez le film (4 min)

A voir aussi

Visionnez "Le souffle du pourri : le pain" (5 min)
Visionnez "Pourriture noble : le vin" (4 min)
Visionnez "Délicieusement pourri : le fromage" (6 min)

© CNRS Images
 

In Vitrum Veritas

Pour lutter contre la fraude et la contrefaçon de bouteilles de vin prestigieuses, Hervé Guégan, directeur de la cellule Arcane du Centre d'études nucléaires de Bordeaux Gradignan, et son équipe ont mis au point une méthode infaillible de datation sans prélèvement. Un accélérateur de particules de haute énergie permet d'analyser le verre de la bouteille et non le précieux contenu. Les mesures obtenues révèlent les composés chimiques du verre et permettent ainsi sa datation. Cette méthode pourra par la suite s'adapter à d'autres matériaux comme le papier ou la céramique et fournir ainsi un outil de certification d'objets anciens pour les expertises.

Visionnez le film (8 min)

 

ARCHITECTURE, BÂTI  ET ENVIRONNEMENT

© CNRS Images
 

Habitat, des matériaux repensés

Que ce soit les performances thermiques, l'esthétique ou le confort de vie, les nouvelles solutions recherchées pour le bâtiment tendent à revisiter de façon innovante l'utilisation des matériaux connus depuis longtemps comme la brique, la céramique, le bois..., mais aussi à employer de nouveaux matériaux aux propriétés intéressantes. Ingénieurs, architectes, urbanistes et chercheurs repensent l'architecture pour façonner les paysages de demain.

Visionnez le film (7 min)

© CNRS Images / Py Films
 

Pont d'Avignon, la traversée du temps

Il ne reste plus aujourd’hui que quatre arches du célèbre pont d’Avignon, qui, au Moyen-Âge, traversait tout le Rhône sur plus de 900 mètres. A quoi pouvait bien ressembler le pont d'Avignon à cette époque, lorsqu'il était encore entier et praticable ? C'est à cette question qu'une équipe de chercheurs a tenté de répondre en réalisant une reconstitution numérique historiquement fidèle du pont. Pendant quatre ans, architectes, historiens, géomorphologues et archéologues ont mené une véritable enquête scientifique afin de tenter de restituer l'aspect de ce célèbre édifice.

Visionnez le film (9 min)

© MAP / David Lo Buglio
 

Scan 3D pour temple grec

En 2013, la Tholos de Delphes, un temple grec unique en son genre, a été numérisée en 3D par des chercheurs français, du laboratoire Modèles et simulations pour l'Architecture et le Patrimoine (MAP). Comment s’y sont-ils pris ? L’explication en images.

Le diaporama de CNRSLeJournal

A voir aussi

Le film "La Ville en 3D" (7 min)
Le film "Le Fort Saint-Jean de Marseille" (8 min)

© CNRS Images
 

Les étonnants gratte-ciel de Villeurbanne

Construits de 1931 à 1934, les gratte-ciel de Villeurbanne sont le symbole d'une volonté politique et architecturale pour résister au désir hégémonique de Lyon et une des rares applications à cette échelle des utopies socialistes et hygiénistes. Anne-Sophie Clémençon, historienne de la morphologie urbaine au laboratoire Environnement, ville, société (EVS), a étudié cette réalisation architecturale originale. C'est le maire socialiste et médecin, Lazare Goujon, qui a décidé d'affirmer l'identité de sa ville de Villeurbanne en construisant un centre urbain entouré de logements sociaux. Elle retrace l'histoire de cette construction et les grandes influences qui l'ont marquée.

Visionnez le film (8 min)

 

QUEL PATRIMOINE NATUREL POUR DEMAIN ?

© CNRS Images
 

L'homme et la nature, une même histoire ?

Yldiz Aumeeruddy-Thomas, ethnologue au Centre d'écologie fonctionnelle et évolutive (CEFE) de Montpellier, évoque l'intérêt porté par les sciences sociales aux inter-relations entre société et nature. L’homme a toujours transformé la nature pour se l’approprier et la domestiquer. Ces liens réciproques sont le moteur de la construction de l’histoire des civilisations et de notre identité.

Visionnez le film (3 min)

© CNRS Photothèque / Biogéosciences-Dijon / Fabrice Monna

Forêts morcelées, oiseaux menacés ?

À cause des activités humaines, la forêt guyanaise est de plus en plus fragmentée sur la bande littorale, c’est-à-dire découpée en parcelles de plus en plus petites et isolées. Quel en est l’impact sur la biodiversité, et plus précisément sur les oiseaux ? Des chercheurs français mènent l'enquête afin d’influencer les politiques locales.

Le diaporama de CNRSLeJournal

© CNRS Photothèque / EPOC / Cyril Frésillon

Erosion : quand la côte recule

Le littoral aquitain et ses 230 kilomètres de plages de sable constituent un véritable patrimoine paysager  sur le territoire français. Mais il s'agit d'un environnement fragile en mutation constante. Une équipe du laboratoire EPOC tente de mieux comprendre les évolutions du trait de côte et le problème d’érosion dont il est l’objet.

Le diaporama de CNRSLeJournal

© CNRS Photothèque/ IRSTEA / Cyril Frésillon

A Rampillon, les pesticides ne passeront pas !

En Seine-et-Marne, des chercheurs mènent un projet original qui permet de réduire drastiquement la pollution aux pesticides et aux nitrates dans les nappes phréatiques. Leurs recherches ont été présentées en juin 2014, à l’occasion des Journées de l’ingénierie écologique.

Le diaporama de CNRSLeJournal

 

DU CÔTE DE LA BLOGOSPHERE...

Bien(s) des sciences

De l'analyse d’œuvre d'art à la fouille d'un site classé, en passant par les carnets d'Einstein, l'horloge de Foucault ou la restitution 3D, ce blog se propose d'explorer les relations étroites entre sciences, patrimoines et sociétés. Il est animé par Morgane Gibert, chargée de recherches au CNRS, spécialiste en anthropologie biologique intéressée par la diversité bio-culturelle et l'histoire évolutive des populations humaines actuelles.

Accédez au blog

Les yeux de la Science

Le blog qui prend du recul sur l'image scientifique. Rendez-vous sur le blog de CNRS Images pour découvrir une pépite dénichée dans le patrimoine photographique et filmique du CNRS !

Accédez au blog

 

BIENTÔT SUR LES ECRANS...

© Eskwad / Wild Touch / Luc Jacquet

La glace et le ciel

Au XXIème siècle, quel patrimoine environnemental laissons-nous aux générations futures ? La Glace et le Ciel retrace la vie et le travail de Claude Lorius, glaciologue au CNRS, qui fut l'un des premiers à donner l'alerte à propos du changement climatique. Ce biopic, réalisé par Luc Jacquet, invite à réfléchir sur le rapport des hommes à l'environnement, et leur rôle dans les bouleversements que connaît notre planète. A découvrir au cinéma dès le 21 octobre 2015.

Les avant-premièresLa plateforme pédagogique

 

Rejoignez la communauté de CNRS Images sur

 

Mise à jour du 16 septembre 2015

Barre d'outils Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site