cliquez ici pour plus d'informations concernant cette image
Substance qui constitue un corps.

Lame mince de troctolite, roche magmatique provenant de l’Ile de Rhum (Hébrides, Ecosse). Le microscope permet l’étude de la composition et de la texture des matériaux, mais la plupart des roches ne se laissent pas traverser par les rayons lumineux. Pour les observer il est nécessaire de réaliser une préparation de très faible épaisseur (30 microns environ) appelée lame mince.

© CNRS Photothèque

cliquez ici pour plus d'informations concernant cette image

Dès le V° siècle avant notre ère, le philosophe grec Démocrite émet l'hypothèse que la matière est composée d'éléments indivisibles - les atomes - face à la théorie défendue par Aristote et selon laquelle un corps peut être scindé à l'infini, tout en conservant les mêmes propriétés.

En 1905, Albert Einstein énonce le principe de conservation masse-énergie, selon lequel un corps possède une énergie égale au produit de sa masse par la vitesse de la lumière au carré (la célèbre équation e=mc²). Cette formule introduit une équivalence entre matière et Únergie ; ainsi, si la masse d'un corps diminue, celui-ci aura tendance à céder de l'énergie, et vice versa.Ce phénomène n'est cependant perceptible que pour des particules de très haute énergie. Dans le cas d'une réaction de fission nucléaire par exemple, un noyau atomique se scinde en deux autres noyaux, de masse totale moindre ; le tout s'accompagne d'un fort dégagement d'énergie.

 
Pour approfondir ce sujet