cliquez ici pour plus d'informations concernant cette image
Pour mieux comprendre cette définition
     
Constituant élémentaire de la matière, qui est lui-même un assemblage de particules fondamentales (nucléons et électrons).

Résolution atomique ob-servée sur un monocris-tal d'or (111) sous 100 Torr de monoxyde de carbone (CO). Chaque boule représente un ato-me d'or. On distingue l'arrangement hexagonal des atomes, espacés les uns des autres de 2,88 Angströms. L'expérience consiste à mettre en évidence la modification de la position des ato-mes les uns par rapport aux autres lorsque l'on met la surface d'or en présence de monoxyde de carbone. En compre-nant cette modification, on peut espérer comp-rendre comment ce gaz vient se fixer sur l'or et ainsi améliorer l'ad-hésion du gaz sur la surface. Ceci peut s'a-vérer très important pour le fonctionnement des piles à combustibles. Image réalisée en mi-croscopie à effet tunnel.
© CNRS Photothèque

cliquez ici pour plus d'informations concernant cette image

Le terme atome vient du grec atomos, qui signifie "indivisible". L'atome est la plus petite particule qui permet de différencier un élément chimique d'un autre.

La théorie atomiste de l'univers, initiée dans l'Antiquité par Démocrite, a été confortée au début du XIX° siècle par les chimistes de l'époque (Joseph Dalton et Louis Joseph Gay Lussac entre autres) avant d'être vérifiée par l'expérience (par Jean Perrin en 1913), puis affinée, dans le courant du XX° siècle. Ainsi, dans le Modèle Standard - une théorie qui cherche à décrire aussi bien l'ensemble des forces mises en jeu dans l'Univers que la structure de la matière (et tente encore d'inclure la gravitation) - l'atome est décrit comme un noyau (constitué de nucléons) autour duquel gravitent un ou plusieurs électrons.

   
Pour approfondir ce sujet