cliquez ici pour plus d'informations concernant cette image
Le modèle ondulatoire explique la lumière, ainsi que tous les rayonnements comme la propagation d'un champ électrique et d'un champ magnétique associés.

Figure de diffraction de la lumière obtenue avec une micro grille du détecteur MICROMEGAS (Micro Mesh Gaseous Structure), détecteur à gaz pour les particules chargées, utilisé notamment au CERN (Conseil européen pour la recherche nucléaire), basé à Genève. Une figure de diffraction est une production de franges lumineuses par suite du passage d’un faisceau lumineux par une petite ouverture.

© CNRS Photothèque

cliquez ici pour plus d'informations concernant cette image

La notion d'onde a été introduite pour la première fois au XVII° siècle par le Hollandais Christiaan Huygens pour décrire la propagation de la lumière. Ce modèle a ensuite été repris par le physicien écossais James Clerk Maxwell dans son Treatise on Electricity and Magnetism en 1873, où il le formalise au moyen de quatre équations fondamentales.

Ce modèle permet d'expliquer les phénomènes de diffraction et d'interférence, observés lorsque la lumière rencontre des objets (fentes, trous…) dont les dimensions sont du même ordre de grandeur que les longueurs d'ondes étudiées (de 400 - violet - à 800 nm - rouge - dans le domaine du visible).

   
Pour approfondir ce sujet