CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Instituts Carnot

Calym : un continuum de recherche dédié au lymphome

Avec ses douze laboratoires de recherche, associés à des centres d'essais cliniques, l'institut Carnot Calym couvre toute la chaîne de recherche et développement sur le diagnostic et le traitement du lymphome, premier cancer du sang.

illustration

Calym, « Consortium pour l'accélération de l'innovation et de son transfert dans le domaine du lymphome », propose à l'industrie pharmaceutique une force de recherche capable de couvrir l'ensemble du processus de développement d'un nouveau médicament pour le traitement de cette maladie.

Cet Institut Carnot, créé en 2011, réunit 13 équipes de recherche de laboratoires publics français1 actifs sur le lymphome (dont six laboratoires du CNRS) et intègre le Lysa (Lymphoma study association), groupe coopérateur de médecins cliniciens, et le Lysarc (Lymphoma academic research organisation), qui réalise dans ses centres les essais cliniques des nouveaux traitements. « Cette intégration entre la recherche et les essais cliniques est essentielle en termes de crédibilité, de visibilité, et sur le plan opérationnel puisqu'elle permet d'accélérer le transfert et la mise œuvre des nouveaux médicaments », souligne Bertrand Nadel, directeur de l'Institut Carnot Calym.

Les 13 équipes de recherche  de Calym regroupent l'ensemble des compétences nécessaires pour mener les études, de la découverte initiale en laboratoire jusqu'aux essais pré-cliniques. Mais l'offre de Calym va plus loin. Traditionnellement, les grands laboratoires pharmaceutiques s'adressaient au Lysa au moment d'entamer les dernières phases d'essais cliniques de leurs candidats médicaments. Mais avec l'évolution de leur modèle économique, qui tend à l'externalisation de phases plus précoces de la R&D, l'Institut Carnot Calym devient une porte d'entrée pour une collaboration beaucoup plus large avec la recherche publique. Ainsi, Calym inclut dans son offre l’accès à la plateforme Early du Lysarc, dédiée aux phases précoces (I et IIa) des essais cliniques.

L'institut Carnot s'adresse aussi aux sociétés de biotechnologies - souvent des PME - et aux start-up qui n'ont pas la capacité de faire eux-mêmes des essais. Pour entrer en contact avec ces entreprises, les apporteurs d'affaires de Calym sont présents dans les congrès spécialisés, les salons et les rendez-vous d'affaires, en France comme à l'étranger. L'institut regroupe quelques 300 chercheurs et plus de 120 centres cliniques. Une dizaine de personnes (responsables de la gestion, spécialistes de l'assurance qualité, juristes) assure le support des activités de R&D.

 

1 CALYM regroupe 13 équipes de laboratoires de recherche publique d’excellence, conduisant des recherches sur le lymphome :

  • Laboratoire Microenvironment, cell differentiation, immunology and cancer (INSERM/Université de Rennes 1/EFS)
  • Régulation des protéines des  familles Bcl2 et p53  dans le Myélome Multiple et le Lymphome à Cellules du Manteau du Centre de Recherche en Cancérologie et Immunologie Nantes-Angers (CNRS/Inserm/Université de Nantes/Université Angers)
  • Contrôle des réponses immunes B et des lymphoproliférations du Centre de biologie et recherche en santé (CNRS/Inserm/Université de Limoges)
  • Biologie de l'ARN dans les cancers hématologiques du Centre de recherche en cancérologie de Toulouse (Inserm/Université Toulouse III)
  • Récepteurs de cytokines et signalisation du Laboratoire Dynamique des interactions membranaires normales et pathologiques (CNRS/Université de Montpellier)
  • Instabilité génomique et hémopathies humaines du Centre d'immunologie de Marseille-Luminy (CNRS/Inserm/AMU)
  • Immunité et cancer du Centre de recherche en cancérologie de Marseille (CNRS/Inserm/AMU/Institut Paoli et Calmettes)
  • Modèles cliniques et expérimentaux de lymphomagenèse du Centre de recherche en cancérologie de Lyon (CNRS/Inserm/Université Claude Bernard/ Centre anticancéreux L. Bérard/Hospices civils de Lyon).
  • Immunologie et oncogénèse des tumeurs lymphoïdes de l'Institut Mondor de recherche biomédicale (Inserm/UPEC)
  • Laboratoire des mécanismes cellulaires et moléculaires des désordres hématologiques et implications thérapeutiques de l'Institut des maladies génétiques (Inserm/APHP/Université Paris Descartes/AFMTelethon/Mairie de Paris/ Fondation Hôpitaux de Paris - Hôpitaux de France
  • Stades précoces de la transformation des cellules hématopoïétique du Laboratoire Hématopoïèse normale et pathologique (Institut Gustave Roussy/Inserm/Université Paris XI)
  • Génomique et biomarqueurs du lymphome et des tumeurs solides du Laboratoire Genomic and Personalized Medicine in Cancer and Neurological disorders (Inserm)
  • Anticorps Anticancer du Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (INSERM/CNRS/Université Claude Bernard/Centre anticancéreux L. Bérard)

Contact :

Bertrand Nadel / Directeur de l'équipe Instabilité génomique et hémopathies humaines du Centre d’immunologie de Marseille-Luminy (CNRS/AMU/INSERM), et directeur de l'institut Carnot Calym / bertrand.nadel@calym.org