Accueil du site > Archives




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


2014

Politique de l’excellence en recherche

L’ambition légitime de la recherche financée sur fonds publics est de se situer au plus haut niveau. Mais la référence très fréquente à l’excellence comporte des biais et des risques. Dans cet avis, le COMETS analyse avec l’éclairage de l’éthique les effets des politiques d’excellence sur la recherche.

Problèmes éthiques pour les métiers de la recherche publique en mutation

La recherche publique est confrontée depuis une vingtaine d’années à de profondes mutations. Si la motivation des chercheurs et enseignants-chercheurs et leur enthousiasme restent généralement intacts, la multiplication des missions et des contraintes associées à l’exercice du métier font que le temps consacré à la recherche proprement dite diminue et que des tensions et disparités peuvent apparaître au sein des équipes. Analysant que ces difficultés peuvent être à l’origine de conflits de valeurs ou de conduites non conformes à l’intégrité scientifique, le COMETS formule une série de recommandations.

Enjeux éthiques : obligation de l’excellence et les métiers de la recherche en mutation. Intervention de Michèle Leduc au Séminaire du Centre d’Alembert à Orsay le 18 décembre 2014 (Université Paris Sud)

Séminaire : LES FINANCEMENTS SUR PROJETS POUR FAVORISER L’EXCELLENCE : QUELLES RÉALITÉS ?

Le critère de l’excellence, plus que la nécessité d’orienter les recherches vers certaines priorités, est actuellement mis en avant comme justification des financements sur projets. Ainsi, c’est de la compétition organisée par les appels d’offres que doit émerger “naturellement” cette excellence tant souhaitée (Idex, Labex, Lidex, Equipex et autres Ex). Dans ce contexte, cette séance se fait l’écho des débats qui se se sont fait jour récemment dans la communauté scientifique pour souligner de possibles effets pervers de cette compétition exacerbée entre chercheurs organisée par les procédures d’appels d’offres compétitifs.