Accueil du site > Langage et symbolique des couleurs sur le corps





Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Langage et symbolique des couleurs sur le corps

"Le corps humain, comme construction bio-culturelle est souvent envahi par la couleur : la peau, les cheveux, les dents, les lèvres, les ongles peuvent subir des modifications chromatiques artificielles, permanentes ou durables. La couleur utilisée par l’homme constitue toujours un enjeu social ou culturel. La couleur est symbolique : noir, blanc, rouge sont les trois couleurs essentielles qui parent le corps. Les formes d’usage des couleurs sur le corps nous renseignent sur nous-mêmes comme sur les autres. Se teindre le corps (les cheveux, le visage, les lèvres, les ongles...) varie selon les genres, les sociétés et les périodes. Au-delà de la couleur « naturelle » du corps, toute couleur posée ou portée sur celui-ci consigne l’empreinte de systèmes culturels ou sociaux. " Gilles BOETSCH


"La couleur est un signe distinctif : elle classe, elle associe choses et êtres. C’est un code, un ensemble de signes élaborés par les hommes, un langage symbolique qui diffère selon les sociétés, dans l’espace et dans le temps. En témoigne notamment le lexique des couleurs, reflet de la sensibilité d’une époque et d’une culture [...]
L’analyse du lexique chromatique français met en évidence l’importance de la couleur et montre qu’à travers le langage, se révèlent la symbolique sociale, religieuse, l’art, les techniques, la vie quotidienne… tout particulièrement grâce à ses relations avec un de ses supports privilégiés, l’étoffe, le vêtement où la couleur n’a pas seulement un rôle esthétique." Annie MOLLARD-DESFOUR