Accueil du site > L’événement





Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


L’exposition

Quittons la ville, ses bruits, sa routine, sa grisaille… pour nous habiller de couleurs dans un sas aux teintes percutantes. Une entrée somptueuse dans le monde des couleurs qui guidera nos pas vers une foule de silhouettes, témoins exemplaires de la diversité d’usage et d’expression des couleurs sur le corps.

Le concept scénographique

Une constante : le corps, qui vient recevoir la ou les couleurs. Le concept général de l’exposition réside dans une présence centrale, neutre mais forte du corps. En s’inspirant de l’image de référence de l’armée de statuts chinoises découvertes à Xian, le corps intervient de manière répétitive et abondante, sous la forme de mannequins. Ceux-ci, bien que présents, deviennent mobilier scénographique.

Accompagnées d’informations scientifiques sous forme de textes, d’images, de projections vidéo ou de documents sonores, parées de pigments, de bijoux, de vêtements, maquillées ou tatouées, ces silhouettes nous livrent tous les secrets et les mystères des couleurs qui habillent nos corps. Données historiques, symboliques, culturelles, économiques mais aussi informations dans les domaines de la chimie et de la physique viennent éclairer la lecture des éléments colorés dont l’homme fait usage depuis toujours. Le dispositif scénographique ainsi mis en place ouvre la porte à un spectre très large d’usage de la couleur sur le corps, dont la signification est décryptée par le chercheur.

L’espace est délimité par la présence des mannequins alignés en rangs ou regroupés autour de différents thèmes. L’ambiance est à la pénombre, avec des focalisations de lumière sur certaines silhouettes mettant en exergue tel ou tel accessoire.

Outre les mannequins, “détournés” de leur usage commun en mobilier scénographique, un grand écran accueille mille images aux couleurs les plus parlantes.