presentation
imprimer icone

Des plantes pour soigner le cancer

Pervenche, if et Cie contre les tumeurs

Pervenche de Madagascar, Catharanthus roseus
© CNRS Photothèque  /  BOURGEOIS Caroline
Sarcomelicope follicularis (Rutaceae) (Nouvelle-Calédonie)
© CNRS Photothèque  /  GUENARD Daniel, GUERITTE Françoise, SEVENET Thierry

Les différentes formes de cancer représentent un fléau majeur. Ici aussi, les principes actifs issus des plantes supérieures jouent toujours un rôle primordial dans les progrès de la chimiothérapie.

video L'un des premiers succès dans ce domaine résulte de l'étude de la pervenche tropicale de Madagascar, Catharanthus roseus. Cette découverte fortuite a permis à certains pays (notamment les Etats-Unis et son National Cancer Institute (NCI)) de se lancer dans plusieurs programmes de recherche systématiques de plantes à activités anticancéreuses. Par exemple, un arbre originaire de Chine, Camptoteca acuminata (Nyssaceae), planté dans les jardins botaniques californiens, se révèlera actif sur des tumeurs cancéreuses.
Au cours de cette même campagne, conduite entre 1962 et 1965 par le NCI, les chercheurs mettront également en évidence l'activité antitumorale d'extraits d'écorces de l'if du Pacifique. De même, des chercheurs français trouveront des molécules actives intéressantes dans les aiguilles de l'if d'Europe.
On peut également évoquer Sarcomelicope follicularis (Rutaceae), plante de Nouvelle-Calédonie qui a permis l'isolement de dérivés de l'acronycine, alcaloïde antitumoral.

La liste ne s'arrête pas là et comporte de nombreuses molécules d'origine animale

Rédaction :

Manuelle Rovillé

Validation scientifique :

Serge Morand (Directeur de recherche à l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier – Université Montpellier 2)

Sources de l'article

  • Textes de confĂ©rences « Les mĂ©dicaments d’aujourd’hui et de demain sont dans la nature » de François Tillequin (Professeur Ă  l’UniversitĂ© RenĂ© Descartes Paris 5, UnitĂ© mixte de recherche CNRS « Synthèse et Structure de MolĂ©cules d'IntĂ©rĂŞt Pharmacologique »)
  • CNRS Info n° 399 Janvier - FĂ©vrier 2002

logo cnrs logo frb