Cheveu écrasé vu
au microscope

Comparaison cheveu naturel/décoloré : mesure de la rugosité





Les cheveux sont exposés aux mêmes agressions que la peau et peuvent devenir secs, cassants, ternes, au contact de l'eau ou du soleil. Un coiffage trop brutal, un excès de peignage, le fait de tresser les cheveux ou encore l'utilisation abusive de produits de friction peuvent expliquer leur chute.


La décoloration chimique n'est pas sans conséquence : le cheveu devient plus cassant et plus rêche par dégradation importante des écailles. Il nécessite alors des soins appropriés. La coloration effectuée dans les salons de coiffure peut être considérée sans risque : on ne dénombre pas plus d'un cas d'allergie cutanée pour 100 000 expositions.


Enfin, certaines affections touchent le cuir chevelu. Elles peuvent être bénignes (pellicules) ou plus graves (pelades), symptômes alors de maladies telles la sclérodermie ou le lupus érythémateux.


Les ongles peuvent être atteints de traumatismes (ongles incarnés) et de maladies (mycoses, verrues, kystes, etc.) Leur fragilité est souvent due à une prédisposition familiale. Avec l'âge, ils peuvent jaunir, se déformer et se fissurer.





Pour en savoir plus...

  Propriétés mécaniques de la surface de l'ongle
 
    © CNRS   -  Contacts   - Crédits