Goniospectro-photocolorimètre
à fibres optiques

 

Décor aux pigments d’une porcelaine

 

Tesson de céramique émaillé

 

 

 




Retrouver la composition en pigment d’un fard ancien, observer l’évolution d’un pigment après exposition à la lumière, comprendre la composition d’un pigment pour le reproduire, l’améliorer, ou le conserver…  De nombreux instruments permettent de actuellement de sonder les pigments.

Le microspectromètre Raman tient compte du changement de longueur d’onde de la partie diffusée de la lumière qui éclaire l’objet. Cette technique a l’avantage de ne pas abîmer l’échantillon analysé.

Le goniospectrocolorimètre est un instrument portable permettant d’effectuer trois types d’analyses sans toucher à l’objet à analyser. En plus de déterminer la composition en pigment ou colorant, l’appareil permet de caractériser l’état géométrique d’une surface et de chiffrer sa couleur.

Les scientifiques peuvent aussi compter, entre autre, sur la fluorescence X et la diffraction par rayons X pour révéler les secrets des pigments.

Ces instruments de mesures sont complémentaires. La comparaison des résultats d’analyses faites par différents appareils permet de confirmer ou de lever le doute sur la composition d’un pigment.

 

     
 
          © SFRS Service du
             film de recherche
             scientifique
   
Analyse des pigments
Analyses physicochimiques de pigments et colorants. Mesures en réflexion diffuse. Spectrométrie Raman

 

 

 

 

 

 

     © CNRS   -  Contacts   - Crédits