Le climat de la Terre



Plan du site
Tous les textes du site
Crédits

Accueil - Voir l'animation - Voir l'animation sans Flash

Le climat de la Terre



Le rayonnement solaire

Le Soleil existe depuis plusieurs milliards d’années. Les rayons solaires arrivent en permanence sur Terre et chauffent la surface de notre planète. Sans cet apport d’énergie, la Terre serait glaciale. Quel est donc ce rayonnement solaire indispensable à notre planète ?
L’énergie solaire arrive sur Terre sous forme d’un rayonnement électromagnétique dont la lumière visible fait partie. Un rayonnement électromagnétique se décompose en ondes radio et millimétriques, en émissions dans l’infrarouge, le visible et l’ultraviolet et, au-delà, en rayons X et gamma. Un corps froid comme la Terre émet principalement des ondes radio, millimétriques et infrarouges.
Un corps chaud comme le Soleil émet sur tout le spectre. Il nous envoie un flux d’énergie dominé par la partie visible du spectre. Une partie de ce rayonnement est absorbée par l’atmosphère. Les rayonnements ultraviolets et X sont principalement absorbés au-dessus de 100 km en altitude, tandis que les rayonnements visible et infrarouge sont en partie réfléchis par l’atmosphère et les nuages.  
La surface de la Terre, qui n’est pas très chaude, 15°C en moyenne, réémet une partie de l’énergie solaire qui peut être absorbée par l’atmosphère (gaz à effet de serre) et les nuages.L’énergie solaire reçue par la Terre n’est pas constante dans le temps. Le cycle solaire, d’une périodicité de 11 ans, est observé depuis des siècles à travers la variation du nombre de taches à la surface du Soleil. Le flux d’énergie émis par le Soleil ne varie cependant que d’un millième environ au cours d’un tel cycle.

CNRS    sagascience