(a) : Evolution des teneurs en sulfate dans la neige déposée à Summit (Groenland central) de 1870 à 1993 au printemps, saison durant laquelle les apports en provenance des régions industrialisées sont favorisés par la circulation atmosphérique.
La discontinuité de la courbe avant 1925 est due à la présence de perturbations volcaniques (Islande et Kamchatka) particulièrement nombreuses entre 1902 à 1908. La valeur observée en 1880 (environ 40 ng g-1) correspond aux émissions naturelles de soufre. (b) et (c) Comparaison des teneurs en sulfate d'origine anthropique obtenues après soustraction de la composante naturelle avec les inventaires d'émissions anthropiques de SO2 de la totalité du continent Eurasien (b), de l'Eurasie et des Etats Unis (c). Cette comparaison suggère que la première augmentation ayant pris place au tout début du XXe siècle est due aux émissions de SO2 en provenance des USA tandis que celle survenue après guerre correspond, elle, à l'augmentation rapide des émissions du continent Eurasien. Enfin, la diminution des teneurs après 1980 reflète les mesures prises pour limiter les rejets industriels de SO2 ainsi que l'utilisation domestique de combustibles fossiles moins riche en soufre que le charbon.
Contact : S. Preunkert.