Gestion des lits fluviaux : par défaut d’entretien du lit des rivières la végétation arborée se développe sur les berges et les lits majeurs des cours d’eau ; ces arbres, arrachés et charriés par les eaux de crue, constituent la matière première pour l’édification des embâcles spontanés.
Vallée de l’Ouvèze à la confluence de l’Aigue Marce, Vaucluse.
(Photo J. Trautmann – 1992)