Figure 4 - Changement de précipitation (en mm/jour) simulé à l’horizon 2100 pour les scénarios A2 et B1 pour les modèles du CNRM et de l’IPSL. Comme pour les cartes de changements de température, de grandes similitudes apparaissent sur des cartes de changement de précipitation.
Les régions du globe aujourd’hui sèches tendent à s’assécher encore et les régions humides à s’humidifier. L’augmentation des précipitations est la plus marquée dans les régions tropicales, et l’assèchement plus marqué dans les régions subtropicales. Les deux modèles s’accordent pour simuler une aridification des régions méditerranéennes et une humidification des régions plus nordiques (Europe du Nord). Les résultats des deux modèles sont plus comparables pour le scénario A2 que pour le scénario B1, notamment sur la partie nord du continent américain. Alors que le réchauffement des régions africaines présente de nombreuses analogies entre les deux modèles, les changements de précipitations sont très différents.