L'origine des alizés est reliée à «l’appel d’air» qui se met en place à l’équateur thermique, où l’air surchauffé s'élève. Cette dépression est comblée par l’air des latitudes proches de l’équateur thermique. En raison de la force de Coriolis, ces masses d’air sont déviées vers la droite dans l’hémisphère nord et vers la gauche dans l’hémisphère sud.