Dossier : Climat   
    La recherche française sur le climat
  Les programmes
   

Contexte international


Programmes français
PNEDC ECLIPSE PATOM PNCA PNEC PNTS PROOF AMMA
 
  • Programme National d'Etude de la Dynamique du Climat (PNEDC)
     
    Son objectif est de comprendre le système climatique en intégrant toutes ses composantes : atmosphère, océan, cryosphère, biosphère. Il s'appuie sur l'analyse conjointe de simulations numériques et de données d'observations. Son activité est focalisée sur les études : de la variabilité climatique et des téléconnexions spatio-temporelles; de la sensibilité du système climatique et la détermination des forçages; de la prévisibilité aux échelles mensuelles, saisonnières et interannuelles; des effets sur le climat; des actions de l'homme (émission des gaz à effet de serre et des aérosols, couplage entre climat et cycle du carbone, déforestation).
    Les zones d'études privilégiées sont les latitudes tropicales, l'Atlantique Nord et l'Europe, les régions Australes.
     

  • Programme Environnement et CLimat du Passé : hiStoire et Evolution (ECLIPSE)
     
    Son objectif (2004-2007) est de développer l'étude des processus naturels qui ont contrôlé l'environnement terrestre dans le passé, leur variabilité spatiale et temporelle ainsi que la compréhension des relations entre systèmes environnementaux et écologiques.  

  • Programme ATmosphère et Océan à Moyenne échelle (PATOM)

    Le PATOM coordonne les recherches sur les processus de transfert et de transformation d'énergie qui affectent aux petites et moyennes échelles les milieux atmosphériques et océaniques, et qui interagissent aux grandes échelles avec l'évolution météorologique, océanographique et climatique. Une meilleure compréhension des phénomènes (précipitations, circulations de moyenne échelle, fronts thermiques, ... ) qui affectent l'environnement atmosphérique ou océanique à l'échelle régionale doit permettre d'améliorer leurs paramétrisations dans les modèles de circulation générale de l'atmosphère ou de l'océan, ou d'étude du climat.
    Les thèmes de recherche du PATOM sont : la réponse de l'atmosphère aux effets de surface à moyenne échelle, les systèmes nuageux et les précipitations aux latitudes moyennes et tropicales, les interactions océan-atmosphère, l'océanographie dynamique à moyenne échelle, le développement d'outils (instrumentaux et numériques) nécessaires à ces recherches.


  • Programme National Chimie Atmosphérique (PNCA)
     
    Au cours des deux dernières décennies, les sociétés ont progressivement pris conscience de la gravité des questions liées à la qualité de l'air. Ces préoccupations portent aujourd'hui sur l'ensemble des échelles spatiales et temporelles, de la pollution urbaine à la diminution de l'ozone stratosphérique. Les grandes conventions internationales, comme le Protocole de Montréal, la convention Climat, la Convention de Genève ou les lois sur l'air, construisent peu à peu un cadre réglementaire auquel la communauté scientifique se doit d'apporter sa contribution par des études fondamentales, qui permettront d'appréhender les conséquences des modifications de la composition de l'atmosphère, naturelles ou sous l'influence de l'homme, sur notre environnement. Ces dernières années, les efforts entrepris ont permis de mieux comprendre les mécanismes qui déterminent les distributions et les évolutions de la composition de l'atmosphère aux différentes échelles de temps et d'espace. Ces succès n'ont été possibles que grâce à une complémentarité des approches utilisées : expériences de terrain, travaux de laboratoire et modélisation. De nombreuses questions restent cependant sans réponse et l'effort de recherche nécessite d'être poursuivi sur des bases renouvelées.
  • Programme National d'Environnement Côtier (PNEC)

    Le PNEC fédère les travaux de recherche dans la zone côtière en développant les connaissances fondamentales permettant de répondre à la demande socio-économique. Les opérations sont conduites dans le cadre soit de Chantiers (6 opérations pluriannuelles menées dans des zones géographiques déterminées, permettant d'assurer des recherches pluridisciplinaires autour d'un thème majeur), soit d'Actions de Recherches Thématiques ou ART (7 actions de recherches transversales à objectifs spécifiques, ouvertes et modifiables sur le court terme). Ces dernières sont liées ou non à un ou plusieurs chantiers auxquels elles ont vocation d'être appliquées à terme.

    Le chantier Baie de Seine a pour but de modéliser les apports terrigènes de nutriments et de contaminants majeurs à travers les systèmes pélagiques et benthiques. Le chantier Golfe de Gascogne, orienté vers la ressource halieutique, étudie les forçages des panaches des grands fleuves sur l'environnement des petits pélagiques et des poissons démersaux. Le chantier Golfe du Lion s'organise autour de quatre thèmes : panache du Rhône, système pélagique, flux et transferts, système benthique. Une partie de ces recherches sont la contribution française au programme européen MATER. Le chantier Lagunes propose une approche intégrée de l'écosystème lagunaire méditerranéen qui associe mesures in situ, modélisation, exploitation socio-économique. Le chantier Nouvelle-Calédonie aborde les conséquences des apports terrigènes sur les peuplements lagonaires. Le chantier Guyane constitue une première étude des ressources du plateau continental et des mangroves côtières.

    Les ART développent des recherches sur les points suivants : 1- Cycles biogéochimiques en milieu tempéré et tropical ; 2- Dynamique de populations : structures hydrodynamiques et cycles biologiques ; 3- Efflorescences algales toxiques ou nuisibles ; 4- Méthodes d'analyse de la variabilité spatio-temporelle ; 5- Microorganismes et environnement côtier ; 6- Dynamique économique ; 7- Dynamique sédimentaire.


  • Programme National de Télédétection Spatiale (PNTS)

    Le PNTS concerne les techniques d'observation de la Terre et les développements méthodologiques nécessaires à l'utilisation thématique des données et produits qui en sont dérivés. Les disciplines scientifiques concernées relèvent de l'étude des surfaces continentales, de la physique et la biogéochimie océaniques, de l'atmosphère, de la terre solide, de la cryosphère, et des recherches dans le domaine des sciences humaines.


  • Programme "Processus biogéochimiques dans l'océan et flux" (PROOF)

    Ce programme succède au programme JGOFS-France. Il est axé sur l'étude des processus contrôlant les flux d'éléments chimiques et biochimiques échangés entre l'atmosphère, l'océan et la biosphère marine. Un effort particulier sera porté sur l'amélioration des modèles couplés, physique/biogéochimie. Ces modèles permettront ainsi une meilleure description du fonctionnement du système actuel et passé et pourront servir à une évaluation des systèmes à venir. Le programme est organisé autour de quatre thèmes de recherche : les flux de CO2 à l'interface air-mer, le couplage physique-chimie-biologie à méso-échelle ; l'amélioration de la connaissance des flux biologiques et de leur contrôle par les flux naturels et anthropiques ; la compréhension du mécanisme de mémorisation du flux exporté vers le sédiment. au large ou en zone côtière ; - Étude des mécanismes de mélange dans l'océan et pénétration du forçage atmosphérique.Océanographie côtière (PNOC).

  • Programme "Analyses Multidisciplinaires de la Mousson Africaine" (AMMA)
     
    AMMA-France est la branche française du projet international AMMA visant à améliorer la connaissance et la compréhension de la mousson d'Afrique de l'Ouest et de sa variabilité


© CNRS Contact : Sagascience@cnrs-dir.fr site CNRS : http://www.cnrs.fr