Dégradations
 L'évolution des causes de pollution depuis un siècle





Chronologie des principales sources de pollution des eaux continentales dans les pays industrialisés, d'après C. Lévêque, Écosystèmes aquatiques (Hachette, 1996).

 

 

Les cours d’eau ont été de tout temps le réceptacle des eaux usées et des déchets en tout genre.
Les pollutions les plus anciennes sont celles dues aux matières fécales et organiques. Puis une certaine salinisation des eaux continentales due au lessivage des déchets miniers est apparue, suivie au tournant du XXe siècle par un début de pollution métallique liée au développement industriel.
Mais avec l’augmentation de la population, l’urbanisation croissante, l’industrialisation, et l’intensification de l’agriculture, les usages de l’eau se sont multipliés et sa consommation a connu un formidable accroissement. Ce développement s’est accompagné d’une inévitable augmentation des rejets ménagers, agricoles et industriels : au fil du temps, les taux de pollution des milieux aquatiques se sont accrus et de nouveaux types de pollution sont apparus telles les pollutions radioactives et thermiques.

Dans les pays industrialisés, la pollution des cours d’eau a pris une ampleur nouvelle et inquiétante durant la seconde moitié du XXe siècle À partir des années 1950, l’utilisation d’engrais et de pesticides a fait apparaître une pollution particulière, l’eutrophisation, due à des apports excessifs de nutriments dans les milieux aquatiques.
Mais cette dégradation constante de la qualité des eaux continentales et, simultanément, la difficulté grandissante à traiter ces eaux pour les rendre potables ont progressivement fait évoluer les consciences. Des mesures de protection ont commencé à être prises. Depuis quelques années, le développement de plus en plus généralisé de l’assainissement des eaux usées et des effluents industriels tend à progressivement limiter certains dommages causés aux écosystèmes aquatiques.

La volonté légitime de développement des pays pauvres s’est en revanche rarement accompagnée d’un souci de protection de l’environnement et des hommes, souvent par manque de moyens techniques et financiers. Or, aux cours des dernières décennies, beaucoup ont connu une croissance démographique importante et se sont fortement urbanisés, souvent de manière anarchique. Leur situation est donc aujourd’hui le plus souvent dramatique car les pollutions sont très importantes et les infrastructures, de traitement des eaux d’alimentation ou de dépollution des eaux usées, le plus souvent inexistantes.



 

   
CNRS   -  Le CNRS en ligne : Sagascience@cnrs-dir.fr
accueil du site plan du site mode d'emploi du site MOTEUR DE RECHERCHE accueil dossier eau glossaire