Préservation
   Recycler

 

 

 
Le recyclage des eaux domestiques dans les grandes villes peut être une solution pour économiser l'eau  

 

Outre d’en réduire la consommation, un autre moyen pour économiser l'eau consiste à la recycler : la même eau peut en effet servir plusieurs fois à des usages différents, voire au même usage. Dans les pays développés, certaines industries recyclent déjà leurs eaux qui circulent en circuit fermé. Le recyclage des eaux domestiques est aussi possible.

Les Japonais, par exemple, ont développé dans les régions où l'eau est rare une technique de recyclage de l’eau domestique des immeubles : ils récoltent les eaux de lavage dans des citernes, les traitent grossièrement et les renvoient dans l'immeuble pour alimenter les chasses d'eau. Ils réduisent ainsi de moitié la consommation. En menant plus loin cette stratégie, certains ont même imaginé des systèmes où l'eau domestique usée est entièrement recyclée sur place à la suite de traitements poussés, les déchets étant éliminés sous forme de boues humides. La consommation est alors quasi réduite à celle d’eau de boisson et aux pertes par évaporation. Ce moyen est déjà utilisé dans les navettes spatiales où, par obligation, la même eau doit être utilisée parfois durant des mois.

Les eaux domestiques usées peuvent aussi être réutilisées pour un tout autre usage, notamment pour l'irrigation, après un traitement assez léger. En Israël, 70 % des eaux d'égout sont ainsi recyclées, après traitement partiel dans des étangs d'oxydation et des réservoirs : elles permettent d'irriguer 20 000 hectares de terres, et de subvenir ainsi au total à plus de 16 % de l'ensemble des besoins en eau d'Israël. À l'Ouest des Etats-Unis, des villes comme Los Angeles (Californie), Tucson et Phœnix (Arizona) recyclent également une partie de leurs eaux usées ; Saint Petersbourg en Floride recycle même la totalité de ses eaux, sans rien jeter à la mer ni dans les fleuves, les eaux recyclées servant à irriguer les pelouses et les parcs urbains.



 

   
CNRS   -  Le CNRS en ligne : Sagascience@cnrs-dir.fr
accueil du site plan du site mode d'emploi du site MOTEUR DE RECHERCHE accueil dossier eau glossaire