accueil du siteplan du sitemode d'emploi du siteMOTEUR DE RECHERCHEaccueil dossier eauglossaire
     Usages
L’hygiène et la santé



L’eau est très utile à la maison, notamment pour le rinçage des aliments.
© Centre d'Information sur l'Eau



 

 

 

 

 

 

 

Les usages dits domestiques de l’eau sont très variés. Outre de la boire, les hommes utilisent l’eau quotidiennement pour leur hygiène et les taches ménagères de nettoyage, rinçage, cuisson ou arrosage. Pour la plupart, ces usages exigent une eau de qualité.

Se laver régulièrement le corps, et notamment les mains, avec une eau non souillée est un acte fondamental d’hygiène en cela qu’il protège des maladies dues aux bactéries et aux microbes, et permet ainsi d’enrayer leur propagation. Bien qu’aujourd’hui de nombreuses maladies aient disparu des pays industrialisés, l’hygiène demeure indispensable au maintien d’une bonne santé des populations.

Les rapports à l’hygiène du corps et à l’eau ont beaucoup évolué au cours de l’histoire. À l’époque romaine, les thermes étaient très répandus et très prisés : on venait y prendre des bains et y discuter. Mais au XV
e siècle, considérés comme des lieux de plaisirs propices à la prostitution, les bains sont fermés. Les vertus hygiéniques de l’eau sont remises en cause et l’eau commence même à être jugée néfaste pour le corps. On privilégie alors la toilette sèche, qui consiste à utiliser toutes sortes d’onguents, de poudres, de crèmes ou de pommades, et l’on s’habille de vêtements propres. Le recours à l’eau pour la toilette ne réapparaît qu’à la fin du XVIIIe siècle.
Ce n’est cependant qu’au XIX
e siècle que l’on commence à s’intéresser à la qualité de l’eau, notamment en France, suite aux dramatiques épidémies de choléra qui sévirent au cours de la première moitié de ce siècle, tuant des dizaines de milliers de personnes.

Aujourd’hui, seuls quelques-uns des anciens bains publics subsistent : ce sont ceux dont les eaux, dites thermales, sont réputées pour être bénéfiques pour la santé. Une eau thermale est une eau fossile, chaude et riche en sels minéraux, qui provient de nappes d’eaux souterraines très profondes. En fonction de leur qualité, ces eaux sont utilisées dans le traitement d’affections diverses : troubles nerveux, digestifs, respiratoires… Des cures sont prescrites aux malades qui doivent boire chaque jour de cette eau bienfaisante, et prendre nombre de bains et de douches.

 

   
CNRS   -  Le CNRS en ligne : Sagascience@cnrs-dir.fr