Les arbres jouent un rôle important dans les processus de ruissellement, d’infiltration et d’évapotranspiration et par voie de conséquence dans la pluviosité d’une région, car leurs racines retiennent l’eau dans les sols, et leurs feuilles en transpirant produisent et maintiennent une certaine humidité dans l’air. Ainsi, lorsque trop d’arbres sont abattus, le régime des pluies diminue, le ruissellement augmente et l'érosion des sols s’accélère, la terre n'étant plus retenue par les racines.

© CNRS Photothèque/Y. Rantier