moteur mode emploi plan du site sommaire






CNRS-Geomanips

À l'Institut de Physique du Globe de Paris, Michaël Le Bars, jeune chercheur CNRS, devant une manip de convection à deux couches représentant un manteau hétérogène.




Les scientifiques qui cherchent à comprendre notre planète admettent, grâce à leurs observations et aux mesures géophysiques qu'ils réalisent sur le terrain, que le manteau est animé de mouvements de convection. Cependant, les observations des géochimistes et des géophysiciens ne conduisent pas à la même représentation des mouvements convectifs. Les recherches au laboratoire s'avèrent donc indispensables.

Des expériences analogiques permettent d'étudier la convection mantellique et les mélanges de matière qui en résultent.

Avec GéoManips, vous allez accompagner leur démarche.



 



CNRS-Geomanips