moteur mode emploi plan du site sommaire




CNRS-Géomanips

Comme James Hall, Charles Lyell, géologue écossais, décrit des synclinaux et des anticlinaux et fait référence aux expériences de ce dernier.



 


Expérience menée par C. Lyell

En 1867, Lyell suggère : "on rendrait encore plus saisissables les effets que la compression peut produire sur des couches flexibles en plaçant quelques morceaux de drap de différentes couleurs sur une table; après que ceux ci auront été étendus horizontalement, couvrez-les avec un livre, ajoutez ensuite d'autres livres à chacune des extrémités et pressez le tout. Les plis de drap que vous obtiendrez reproduiront exactement ceux que l'on voit dans les courbures de couches."

Pourtant, il s'interroge : "que ces courbures aient été le résultat de semblables efforts latéraux, c'est une question très difficile à résoudre."


Il évoque l'interprétation de Hall, l'injection de roches volcaniques et granitiques repoussant les couches. Cependant d'autres causes lui paraissent possibles puisqu'il a observé les déformations lentes des couches mal étayées des mines de charbon : des cavités entraînant des affaissements pourraient engendrer des déformations comparables à celles exercées par un effort latéral.




 





CNRS-Géomanips