moteur mode emploi plan du site sommaire




CNRS-Géomanips

Stanislas Meunier a continué les recherches sur la géologie expérimentale mené par Auguste Daubrée dont il fut l'aide-naturaliste. Devenu professeur au Muséum d'Histoire Naturelle, il a enseigné pour la première fois "la géologie expérimentale comme une branche distincte de la science".



 



Premier appareil expérimental de S. Meunier


Pression verticale uniforme


"[...] la géologie expérimentale a enfin reçu définitivement droit de cité dans la science. Son but, comme on le sait, est d'imiter, par les procédés du laboratoire, les phénomènes géologiques et les produits variés qu'ils ont engendrés dans les diverses régions de l'écorce terrestre. Une foule de problèmes ont déjà été élucidés par son intervention toute-puissante et l'on doit attendre les plus grands progrès de son complet développement."


En 1904, il construit un appareil semblable à celui de James Hall :


"En variant les dispositions, on arrive à imiter une foule de circonstances relatives aux roches pliées et contournées des pays de montagne."




 





CNRS-Géomanips