Lavoisier, le parcours d'un scientifique révolutionnaire



Plan du site
Tous les textes du site
Crédits

Accueil - Voir l'animation - Voir l'animation sans Flash

Le climat de la Terre



L’Académie royale des sciences

Depuis 1766, Lavoisier figure sur la liste des candidats pour une place à l’Académie royale des sciences. Parmi les autres scientifiques, son adversaire le plus sérieux est Gabriel Jars, chimiste métallurgiste. En mai 1768 celui-ci est élu.
Lavoisier, de son côté, est nommé à titre provisoire « adjoint-chimiste » en attendant une vacance de poste. Mais il n’aura pas longtemps à attendre : Jars meurt en 1769…
L’entrée à l’Académie marque pour Lavoisier le début de sa carrière de chimiste. L’Académie des sciences a été fondée en 1666 par Colbert. En 1699, Louis XIV donne à l’Académie royale des sciences son premier règlement et la place sous sa protection. L’Académie siège alors au Louvre, où les réunions ont lieu les mercredis et samedis après midi.
Le 8 août 1793, la Convention supprime toutes les Académies. En 1795 est créé l’Institut national des Sciences et des Arts qui regroupe les anciennes Académies des sciences, des lettres et des arts. L’Institut s’installe dans l’ancien collège Mazarin, devenu collège des Quatre-Nations, là même où Lavoisier a suivi sa scolarité ! Cet ancien collège devient l’Institut de France.

CNRS    sagascience