Vectorisation des médicaments :
les 3 générations de nanovecteurs


Le développement des nanotechnologies permet aujourd’hui de proposer l’idée de «vectorisation» des médicaments, permettant la délivrance spécifique de molécules thérapeutiques vers un organe, un tissu ou une cellule malade.
Trois générations de nanovecteurs pour trois
types de cibles. (Le nanovecteur pris en exemple ici est un liposome).

© CNRS/sagascience
Réalisation 3D : François Caillaud/Ligneris Studio

 
logo cnrs