Communiqué de presse

Création de deux structures de recherche
franco-italiennes


Paris, le 13 juillet 2000

 

Dans le cadre de la création de l'espace européen de la recherche, le CNRS signe le 13 juillet à Rome (Italie) deux conventions : l'une porte sur la création d'un laboratoire européen associé " Structure et réactions nucléaires ", l'autre, sur celle d'un groupement de recherche européen, le " Laboratoire Lagrange ", spécialisé dans les grands problèmes du génie civil.

La convention de création du laboratoire européen associé (LEA) intitulé " Structure et réactions nucléaires " est signée par Catherine Bréchignac, directeur général du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), Enzo Iarocci, président de l'Instituto Nazionale di Fisica Nucleare (INFN), Jean-Jacques Aubert, directeur scientifique de l'IN2P3 - CNRS et Jean-Yves Mérindol, président de l'Université Louis Pasteur de Strasbourg. Le nouveau LEA est constitué de deux laboratoires : L'Institut de recherches subatomiques (CNRS/IN2P3 - Université Louis Pasteur de Strasbourg, Strasbourg) et le Laboratorio Nazionale di Legnaro (INFN - Rome), tous deux structures d'accueil des grands détecteurs européens de rayonnements gamma EUROGAM et EUROBALL.

L'activité du laboratoire franco-italien sera axée autour des thèmes suivants :
• La structure du noyau atomique à très grande vitesse de rotation ;
• La structure de noyaux N=Z éloignés de la ligne de stabilité et l'étude des corrélations d'appariement neutron-proton ;
• L'influence de la structure nucléaire sur les mécanismes de réactions entre ions lourds au voisinage de la barrière coulombienne.

Les travaux porteront également sur les technologies d'accélérateurs électrostatiques et de sources d'ions ainsi que sur le développement et l'utilisation de détecteurs et de leurs électroniques associées. Les deux laboratoires sont ainsi impliqués dans la phase recherche et développement d'une nouvelle génération de détecteurs gamma segmentés qui devraient remplacer à terme ceux utilisés actuellement dans EUROBALL.
Créé pour quatre ans, le laboratoire " Structure et réactions nucléaires " est le deuxième LEA créé avec l'Italie.

Un LEA est une structure " sans murs " regroupant des laboratoires ou des équipes appartenant à deux ou trois pays, décidés à mettre en commun, pendant un certain nombre d'années, des ressources humaines et matérielles pour réaliser un programme de qualité, défini conjointement.

La convention de création du groupement de recherche européen (GDRE) " Laboratoire de recherche pour les grands problèmes du génie civil " (LAGRANGE) est signée pour la partie française, par Catherine Bréchignac, directeur général du CNRS, Michel Avèrous, président de l'Université de Montpellier 2, Rémi Pochat, directeur scientifique du Laboratoire central des ponts et chaussées (LCPC) représentant Jacques Roudier, directeur général, Michel Frémond, coordonnateur du GDRE, représentant Pierre Veltz, directeur de l'Ecole nationale des ponts et chaussées (ENPC) et, pour la partie italienne, par Lucio Bianco, président du Consiglio Nazionale delle Ricerche et Alessandro Finazzi Agrò, recteur de l'Université " Tor Vergata " de Rome.

Le laboratoire LAGRANGE est créé pour une durée de quatre ans et poursuivra des recherches sur quatre thèmes :
• Les matériaux à fonctions multiples et les matériaux composites
• Les théories du contact, du frottement et de l'adhésion, les milieux granulaires et la théorie des chocs
• Les bâtiments anciens
• La dynamique, la sismique et les structures à grande portée

Le groupement va fédérer l'activité de trois laboratoires français : le Laboratoire de mécanique et génie civil (CNRS - Université de Montpellier 2, Montpellier), le CERMES (ENPC/LCPC, Marne la Vallée), le Laboratoire central des ponts et chaussées (Paris) et de trois laboratoires italiens : l'Istituto Centrale per l'Industrializzazione e le Tecnologie Edilizie (Milan et Rome) et ses équipes associées du Centro Nazionale Universitario di Calcolo Elettronico (Pise) et de l'Institut pour les applications du calcul (Rome), le Dipartimento di Ingegnera Civile de l'Universita degli studi di Roma " Tor Vergata " et le Dipartimento di Ingegnera di Ferrara. C'est le premier GDRE franco-italien.

Créés à l'initiative du CNRS, les groupements de recherche européens rassemblent des partenaires français et étrangers d'horizons très divers tels que des universités, des organismes de recherche et, éventuellement, des groupes industriels sur des objectifs scientifiques bien déterminés. Ils constituent un véritable label de qualité et contribuent activement à la construction de l'espace européen de la recherche.


Direction des relations internationales :
Claude Isabelle Chauvel
Tél : 01 44 96 46 89
Mél : isabelle.chauvel@cnrs-dir.fr

Contact presse :
Martine Hasler
Tél : 01 44 96 46 35
Mél : martine.hasler@cnrs-dir.fr