Communiqué de presse

 Pierre Potier, chimiste, Médaille d’Or du CNRS 1998

Paris, le 14 septembre 1998

 

La direction générale du CNRS a attribué la Médaille d’Or du CNRS 1998 à Pierre Potier, membre de l’Institut de France (Académie des Sciences), membre de l’Académie Nationale de Pharmacie, membre de l’Académie Nationale de Chirurgie Dentaire et Directeur de l’Institut de Chimie des Substances Naturelles du CNRS (ICSN, Gif-sur-Yvette).
Né le 22 août 1934 à Bois-Colombes, Pierre Potier est pharmacien (Paris, 1957) et Docteur ès sciences physiques (Paris, 1960). Très tôt intéressé par l’isolement et l’analyse structurale de produits naturels, il est attiré également par la biosynthèse de ces produits (c’est-à-dire la façon dont ils sont synthétisés dans la nature).
C’est ainsi que, dès 1965, il invente une modification de la réaction dite de Polonovski (qui consiste à remplacer l’anhydride acétique de cette réaction par de l’anhydride trifluoroacétique). Les conséquences de cette modification sont très importantes et permettent la synthèse biomimétique de nombreux produits naturels.
Pierre Potier et ses collaborateurs décident, en 1968, de se lancer dans la découverte de nouvelles substances pouvant être utilisées dans le traitement des maladies tumorales. Pour cela, ils mettent au point un test biologique simple permettant de sélectionner des produits pouvant devenir de nouveaux médicaments antitumoraux : le test dit à la tubuline. C’est ainsi que fut découverte, à l’Institut de Gif-sur-Yvette, la NAVELBINE® qui fut développée avec succès par les Laboratoires Pierre Fabre pour le traitement des cancers bronchiques non-à-petites cellules et des cancers du sein métastasiques.
De même, l’équipe de Pierre Potier imagina des procédés permettant la préparation, en quantités illimitées, du TAXOL® découvert aux Etats-Unis et extrait des écorces de troncs d’ifs. La découverte par les chercheurs de Gif d’un précurseur du taxol dans les feuilles de l’if de nos contrées permet d’éviter l’abattage massif des arbres. De plus, au cours de la synthèse du taxol, ils obtinrent un composé réagissant positivement au test à la tubuline. Deux fois plus actif que le taxol, il fut nommé TAXOTÈRE® et a été développé par les Laboratoires Rhône-Poulenc Rorer.
NAVELBINE® et TAXOTÈRE® sont deux médicamentsanticancéreux français distribués dans lemonde entier.
Pour l’essentiel, les travaux de Pierre Potier se situent à l’interface chimie-biologie. Il est l’un des plus beaux exemples de chercheurs dont les découvertes essentielles sont obtenues grâce aux synergies entre les équipes de chimie et des sciences de la vie. Les succès mondiaux des deux médicaments antitumoraux développés par deux laboratoires pharmaceutiques français illustrent par ailleurs la réussite d’un partenariat exemplaire entre la recherche et l’industrie qui valorise la recherche fondamentale.
Pierre Potier est l’auteur ou le co-auteur de plus de 400 publications, de plusieurs dizaines de brevets.
Il a été enseignant à la Faculté des Sciences d’Orsay, Professeur au Muséum national d’Histoire Naturelle (Chaire de chimie), Professeur à l’Université Strathclyde (Ecosse). Il a créé la société franco-japonaise de chimie fine et médicinale et la Société franco-américaine de chimie. Lauréat de nombreux prix, en France et à l’étranger, il est membre de cinq académies étrangères, membre de conseils scientifiques, de conseils d’administration d’œuvres charitables. Il a été Directeur général de la Recherche et de la technologie de 1994 à 1996.
Pierre Potier est Chevalier de la Légion d’Honneur et Commandeur dans l’Ordre National du Mérite.


La médaille d’Or du CNRS récompense, chaque année, une personnalité exceptionnelle de renommée internationale qui a participé activement au rayonnement de la recherche. C’est la huitième fois qu’elle est attribuée à un chimiste depuis sa création en 1954. Parmi les lauréats de cette discipline, on trouve ainsi les noms d’éminents scientifiques tels que : Marcel Delépine (1962), Paul Pascal (1966), Georges Chaudron (1969), Edgar Lederer (1974), Jean-Marie Lehn (1981), Marc Julia (1990) et Jean Rouxel (1997).



Contact presse :
Marie Pinhas
Téléphone : 01 44 96 46 36

Télécopie : 01 44 96 49 93
mél. : marie.pinhas@cnrs-dir.fr

Contact département des sciences chimiques:
Laurence Mordenti

Téléphone : 01 44 96 41 09
Télécopie : 01 44 96 50 10
mél. : laurence.mordenti@cnrs-dir.fr


Liste des Médailles d'or du CNRS depuis 1954

Page précédente