Accueil du site > La Direction Europe de la recherche et coopération internationale > Actualités




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Le CNRS célèbre la coopération scientifique franco-chinoise à Pékin

6 avril 2017

Le 13 mars 2017 s’est tenue la troisième édition de la réception annuelle marquant la coopération scientifique franco-chinoise en Chine. Cet évènement conviait des scientifiques locaux travaillant en coopération avec le CNRS à travers divers projets.
Organisé par le Bureau de représentation du CNRS en Chine et parrainé par le Fonds AXA pour Recherche, la réception a réuni plus d’une centaine de scientifiques chinois qui œuvrent au développement de partenariats avec le CNRS, les institutions académiques françaises ainsi qu’avec les principaux leaders d’opinion donnant le ton en sciences et dans le secteur économique.

Les participants ont fait le déplacement jusqu’à Pékin depuis de nombreuses villes chinoises telles que Shanghai, Kunming, Xiamen, Nankin, Harbin, Jinan ou encore Xiang. La cérémonie s’est déroulée dans l’ancien collège sino-français de Pékin, ISHU8, un manoir chinois traditionnel transformé en un lieu dédié à l’art et à la création.

Parmi les invités de marque, Jules Hoffmann, lauréat du prix Nobel de médecine, S.E Maurice Gourdault-Montagne, Ambassadeur de France en Chine, ainsi que Quian Yingyi, élu meilleur économiste chinois en 2016, aux côtés de nombreux autres éminents scientifiques, ont assisté à l’évènement. A cette occasion, Jules Hoffman a témoigné des apports du CNRS dans sa carrière scientifique, institution qu’il a rejoint dès 1964. Par son discours, Jules Hoffmann a souhaité encouragé au renforcement de la coopération scientifique entre le CNRS et ses partenaires chinois. Des chefs d’industries locales, comme H&B (biotechnologies et cosmétiques), Sinopec (pétrole et gaz), et d’entreprises françaises telles que Pierre Fabre et Vidon, étaient également présents.

Avec plus de 73% des co-publications sino-françaises provenant de laboratoires qui lui sont affiliés, le CNRS joue un rôle clé dans la coopération scientifique entre la France et la Chine. À travers un budget dédié à la recherche et au développement augmentant plus rapidement que son économie, et des dépenses en R&D supérieures à 2% du PIB depuis 2014, la Chine est devenue un partenaire privilégié pour la collaboration scientifique. A ce jour, le CNRS réalise environ 100 projets conjoints dont 18 laboratoires internationaux associés (LIA), 1 Unité Mixte Internationale (UMI) alliant l’entreprise Solvay, et plus de 6 Groupements De Recherche Internationaux (GDRI).

Le Bureau de représentation du CNRS en Chine soutient le CNRS dans le déploiement de sa politique de coopération scientifique menée avec la Chine et apporte son aide aux chercheurs et aux laboratoires dans le développement de partenariats, la négociation avec les institutions chinoises, la formalisation d’accords bilatéraux et la recherche de co-financements locaux.
Le Bureau participe également à la promotion des activités du CNRS et des projets de recherche conjoints par le biais de différents canaux tels que le magasine « CNRS en Chine ». Ce magasine vise à améliorer la visibilité des travaux scientifiques réalisés sur le terrain par les chercheurs du CNRS et leurs homologues chinois.