Accueil du site > La Direction Europe de la recherche et coopération internationale > Actualités




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


L’IN2P3 signe un accord de coopération avec le Fermilab

26 octobre 2017

Reynald PAIN et Nigel LOCKYER signent le CRADA
Crédits : Service Presse de l’Ambassade de France aux Etats-Unis


A l’occasion de la venue, à Washington, d’une délégation de l’IN2P3, pour des échanges avec le Department of Energy (DOE) et une visite au Jefferson Lab , Reynald PAIN, directeur de l’IN2P3, et Nigel LOCKYER, directeur de Fermilab, ont apposé leur signature à un accord de coopération en recherche et développement (CRADA) entre leurs deux institutions.

Axé sur des activités et projets de recherche fondamentale, ce CRADA fixe un cadre pour, entre autres, des visites et échanges de chercheurs, ingénieurs et experts ; le partage d’informations ; l’organisation de séminaires, workshops, réunions… ; et l’accès aux équipements, instruments et/ou matériels, en particulier à Fermilab.

D’une validité de 10 ans, renouvelable par tacite reconduction, l’accord met également l’accent sur la mobilité étudiante, pour laquelle un objectif de 5 étudiants en moyenne par année est fixé.

Bien que les thématiques de coopération ne soient définies de manière explicite, il est attendu qu’une partie importante des activités portera sur les grands projets internationaux que sont le Long Base Neutrino Facility (LBNF) et le Deep Underground Neutrino Experiment (DUNE) mais également autour de l’expérience CMS au LHC.

La signature s’est tenue, le 19 octobre 2017, à l’Ambassade de France, en présence notamment, de la conseillère scientifique, Minh-Hà PHAM, et de représentants du DOE, au premier rang desquels, Jim SIEGRIST, directeur adjoint du Département Physique des hautes énergies.

Reynald PAIN, directeur de l’IN2P3, et Nigel LOCKYER, directeur de Fermilab
Crédits : Service Presse de l’Ambassade de France aux Etats-Unis